Belle et Sébastien 2 : L'aventure continue, mais le charme s'émousse vite [critique]
Gaumont

La suite des aventures du garçon et son chien est moins attachante.

Mise à jour du 19 décembre 2020 : M6 continue de profiter de la nouvelle case cinéma du samedi soir avec une programmation toujours axée sur la famille. En l'occurrence la Belle et Sébastien 2 : L'Aventure continue, une suite qui avait bien marché au cinéma mais avait cependant moins plu à la rédaction de Première que le précédent opus, plus doux et nostalgique. 

Belle et Sébastien : La nostalgie est-elle encore ce qu’elle était ? [critique]

Voici notre critique : "La guerre est finie, Sébastien attend le retour d’Angelina, mais l’avion de celle-ci s’écrase. Certain qu’elle est vivante, César demande de l’aide à "l’autre", un sale type qui est pilote... Pour ce deuxième épisode au cinéma des aventures du petit garçon et de son gros chien, le scénario accumule les rebondissements : panne d’avion, rencontre d’un jeune garçon nommé Gabriel, révélation de l’identité de "l’autre", incendie de forêt... Après Nicolas Vanier en 2013, c’est Christian Dugay (Planète hurlante, Jappeloup) qui reprend les commandes, remplissant sans génie le cahier des charges. Tout cela est gentiment téléphoné et le petit charme nostalgique s’émousse vite."

Bande-annonce :