Date de sortie 18 janvier 2017
Durée 110 mn
Réalisé par Christian Duguay
Avec Dorian Le Clech , Batyste Fleurial , Patrick Bruel
Scénariste(s) Christian Duguay, Benoît Guichard
Distributeur Gaumont Distribution
Année de production 2017
Pays de production France, Canada
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Dans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs livrés à eux-mêmes, font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau.

Offres VOD de Un sac de billes

Imineo SD HD Imineo 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 9.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 9.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Un sac de billes

Dernières News sur Un sac de billes

Cinq choses à savoir sur Un sac de billes

L’adaptation du best- seller de Francis Joffo sigbée Jacques Doillon est à l’honneur ce soir de « Place au cinéma » sur France 5, présenté par Dominique Besnehard

Lucien Jean-Baptiste plus fort que Vin Diesel

Il a déjà tes yeux démarre aussi bien que La Première étoile.

Photos de Un sac de billes

Casting de Un sac de billes

Dorian Le Clech
Joseph Joffo
Batyste Fleurial
Maurice Joffo
Patrick Bruel
Roman Joffo

Critiques de Un sac de billes

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Depuis l’excellent Jappeloup, le québécois Christian Duguay, ex-signataire de films d’action bien bourrins (L’Art de la guerreThe Extremists), a posé ses bagages en France où il poursuit une deuxième carrière prolifique de faiseur de grands films familiaux aux ambitions mesurées. Après Belle et Sébastien, l’aventure continue, il réalise une nouvelle adaptation du best-seller de Joseph Joffo (après celle, touchante, de Jacques Doillon en 1975) qui raconte les péripéties vécues par deux jeunes frères juifs pour rejoindre la zone libre en 1942. Beau livre d’images dénué de surprises, Un sac de billes version 2017 fait défiler les stars à l’écran : outre Patrick Bruel, Kev Adams, Christian Clavier et Bernard Campan n’apportent rien au film, sinon l’impression que leur présence sert essentiellement à faire vendre plus de tickets.