Titre original Trois Mondes
Date de sortie 5 décembre 2012
Réalisé par Catherine Corsini
Avec Raphaël Personnaz , Clotilde Hesme , Arta Dobroshi
Scénariste(s) Catherine Corsini, Benoît Graffin, Antoine Jaccoud
Distributeur Pyramide
Année de production 2012
Pays de production FR
Genre Drame

Synopsis

Al est un jeune homme d’origine modeste à qui tout réussit : il se marie dans huit jours avec la fille de son patron et doit prendre la tête de l’entreprise de son futur beau-père.Une nuit, après une soirée arrosée à fêter dignement tous ces projets d’avenir, il renverse un inconnu. Poussé par ses deux amis d’enfance, il abandonne le blessé et s’enfuit.De son balcon, Juliette a tout vu. Hantée par l’accident, elle va aider Véra, la femme du blessé, à retrouver l’homme qu’elle a vu fuir.

Offres VOD de Trois Mondes

UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD Orange 7.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos de Trois Mondes

DR
DR
HASSEN BRAHITI
HASSEN BRAHITI
HASSEN BRAHITI
HASSEN BRAHITI
DR
mp

Trois Mondes

Trois Mondes

Trois Mondes

Trois Mondes

Trois Mondes

Affiche Française

Trois mondes

Trois mondes

Trois mondes

Affiche Française

Critiques de Trois Mondes

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Trois Mondes raconte le clash entre les nouveaux riches, les immigrés clandestins et la bien-pensante gauche. Très vite, la figure d’Al, jeune homme parvenu, domine les autres, offrant à Raphaël Personnaz de très beaux moments de culpabilité larvée, surtout quand il est aux côtés d’Adèle Haenel, plus que parfaite en fiancée à la fois amoureuse, fragile et impitoyable. Ce rôle confirme l’aisance de l’acteur (révélé par Tavernier dans La Princesse de Montpensier) à passer d’un style à un autre. À l’instar de Collision, de Paul Haggis, le nouveau film de Catherine Corsini, bien que très schématique, se révèle parfois inspiré (le rodéo nocturne en ouverture) et sonne souvent juste (la meilleure scène est celle du « don d’organes »). Certes, Trois Mondes effleure plus son sujet qu’il ne l’approfondit, mais on en retient quelques images fortes et le visage livide de Clotilde Hesme.