Titre original The Brooklyn Brothers Beat the Best
Date de sortie 28 novembre 2012
Réalisé par Ryan O'Nan
Avec Ryan O'Nan , Michael Weston , Arielle Kebbel
Scénariste(s) Ryan O'Nan
Distributeur Films sans Frontières
Année de production 2012
Pays de production US
Genre Comédie

Synopsis

Largué par sa petite amie, Alex Logan, chanteur-compositeur, est sur le point d'abandonner son rêve d'être musicien. Il rencontre Jim, musicien révolutionnaire autoproclamé, qui le convainc de poursuivre son idéal. Ils fondent ensemble les Brooklyn Brothers et s'embarquent dans un road-trip improvisé à travers les États-Unis dont le point culminant sera un concours tremplin entre plusieurs groupes de musique à Los Angeles.Alex et Jim se construisent un style musical unique en proposant à leur public le son de jouets pour enfants. Les deux compères donnent une série de concerts grotesques et se retrouvent très souvent au bord de la catastrophe. La persévérance des Brooklyn Brothers, rejoints par la jeune manager Cassidy, les porte vers un voyage initiatique qui pourrait bien être leur dernière tentative pour réaliser leurs rêves de jeunesse.

Offres VOD de The Brooklyn Brothers

Pas d'offres actuellement.

Photos de The Brooklyn Brothers

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

The Brooklyn Brothers

The Brooklyn Brother

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Affiche Française

Brooklyn Brothers

Brooklyn Brothers

Casting de The Brooklyn Brothers

Ryan O'Nan
Alex Logan

Critiques de The Brooklyn Brothers

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Plaqué par sa copine et ses différents groupes, un guitariste au bout du rouleau rencontre un illuminé persuadé qu’il est né pour révolutionner la musique. La route va être longue... Avec ses hipsters rêveurs, sa mélancolie foutraque et sa bande-son carburant au folk lo-fi, le premier long de l’acteur Ryan O’Nan présente tous les symptômes d’une «sundancerie» en règle. Ça ne l’empêche pas d’être régulièrement attachant, mais soyons honnêtes : Garden State peut dormir sur ses deux oreilles.