Titre original Pet Sematary
Date de sortie 10 avril 2019
Durée 101 mn
Réalisé par Kevin Kolsch, Dennis Widmyer
Avec Jason Clarke , John Lithgow , Amy Seimetz
Scénariste(s) Jeff Buhler
Distributeur Paramount Pictures
Année de production 2019
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'horreur
Couleur Couleur

Synopsis

Le docteur Louis Creed, sa femme Rachel et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s'installer dans une région rurale du Maine. Près de sa maison, le docteur découvre un mystérieux cimetière caché au fond des bois. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l'aide d'un étrange voisin, Jud Crandall. Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques.

Offres VOD de Simetierre

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter
Orange SD HD 4K Orange 5.99 € Louer 16.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 5.99 € Louer 14.99  € Acheter

Toutes les séances de Simetierre

Dernières News sur Simetierre

Cats : la bande-annonce du musical détournée en faux film d’horreur

La vidéo, intitulée Stephen King’s Cats, a été approuvée par le romancier.

Premières séances du 10 avril : Tanguy revient en force

Le nouveau film d'Étienne Chatiliez n'est pas si loin que ça de son prédécesseur. (Source : Le Film Français)

Photos de Simetierre

AFFICHE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Alphaville Films
AFFICHE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Alphaville Films
GALERIE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Alphaville Films
GALERIE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Alphaville Films
GALERIE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Alphaville Films
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Simetierre, affiche

Simetierre, affiche

Simetierre, affiche

Simetierre, affiche

Lucas Lavoie (Gage Creed), Amy Seimetz (Rachel Creed)

Lucas Lavoie (Gage Creed), Amy Seimetz (Rachel Creed)

Amy Seimetz (Rachel Creed), Hugo Lavoie (Gage Creed), Jason Clarke (Louis Creed), Jeté Laurence (Ellie Creed)

Amy Seimetz (Rachel Creed), Hugo Lavoie (Gage Creed), Jason Clarke (Louis Creed), Jeté Laurence (Ellie Creed)

Jason Clarke (Louis Creed)

Jason Clarke (Louis Creed)

Casting de Simetierre

Jason Clarke
Louis Creed
John Lithgow
Jud Crandall
Amy Seimetz
Rachel Creed

Critiques de Simetierre

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Stranger Things et le carton phénoménal de Ça ont définitivement relancé la Stephen King-mania, présente ces jours-ci à tous les étages de l’industrie, de la série Castle Rock (un jeu de pistes méta dans l’univers du maître de l’horreur) à la suite de Shining, Docteur Sleep, que peaufine actuellement Mike Flanagan. Simetierre, l’un des gros classiques du King, variation sur le mythe de Frankenstein dans laquelle une famille découvre un cimetière surnaturel qui ramène les morts à la vie, a droit à une nouvelle adaptation, après celle, controversée, signée Mary Lambert en 1989. Controversée au point de diviser jusque dans les rangs de l’équipe créative du millésime 2019. Lors du tournage du film, le producteur Lorenzo di Bonaventura confiait ainsi à Première : « Je n’aime pas le film de Mary Lambert et je ne pige même pas pourquoi certains l’apprécient ! » En interview, les réalisateurs Dennis Widmyer et Kevin Kölsch, eux, se montrent plus déférents, reconnaissant la version de Lambert comme un classique de vidéo-club de leur jeunesse. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle version apporte un changement d’importance à l’histoire originelle – un changement que nous ne spoilerons pas ici (même si la bande-annonce prend moins de précautions que nous) mais dont on ne peut pas s’empêcher de penser qu’il édulcore grandement la dimension subversive de l’intrigue. Simetierre 2019 est de toute façon un film très propre sur lui. La mise en place est bien menée, la caractérisation des personnages soignée, la photo automnale de Laurie Rose plutôt jolie, les acteurs (Jason Clarke, John Lithgow, la petite Jeté Laurence…) sont très investis, on sent à chaque instant la volonté de Widmyer et Kölsch de mettre en valeur la richesse thématique du matériau… Et le chat Church (la vraie star du film) est diaboliquement bien casté. Mais passée l’exposition, et malgré l’addition de tous ces bons points, le film se traîne en longueur et dilue son propos dans des vignettes horrifiques soft, sans folie ni subversion, ni même beaucoup d’énergie. Ça sort quand, déjà, Ça 2 ?