Titre original Tangled
Date de sortie 1 décembre 2010
Durée 101 mn
Réalisé par Byron Howard, Nathan Greno
Scénariste(s) Dan Fogelman
Distributeur Walt Disney Motion Picture France
Année de production 2010
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Lorsque Flynn Rider, le bandit le plus recherché du royaume, se réfugie dans une mystérieuse tour, il se retrouve pris en otage par Raiponce, une belle jeune fille à l’impressionnante chevelure de 20 mètres de long. L’étonnante geôlière de Flynn cherche un moyen de sortir de cette tour où elle est enfermée depuis des années. Elle passe alors un accord avec le séduisant brigand… C’est le début d’une aventure délirante bourrée d’action, d’humour et de sentiment, au cours de laquelle l’improbable duo va rencontrer un cheval super-flic, un caméléon à l’instinct de protection surdéveloppé et une bande de voleurs très « bruts »…Existe en version 3D.

Toutes les séances de Raiponce

Dernières News sur Raiponce

Raiponce : le dernier conte de fées pour Disney ?

La princesse aux cheveux longs revient ce soir sur W9.

Raiponce : la série Disney se dévoile dans un premier teaser

La princesse aux longs cheveux fera son retour en 2017.

Photos de Raiponce

Critiques de Raiponce

  1. Première
    par Martin Kaufman

    Le petit miracle du film, un des meilleurs Disney depuis La Belle et la Bête, c’est que l’ironie postmoderne qui irrigue dialogues et situations n’empêche pas l’émotion d’affleurer. Il y a quelque chose de profondément touchant dans le spectacle de cette enfant sauvage qui, élevée dans la terreur de l’extérieur, pose sur toute chose un regard neuf. Le message est clair : n’écoutez pas vos parents, allez voir le monde et faites-vous votre propre idée. Pour un Disney, c’est gonflé.

  2. Première
    par Martin Kaufman

    Le petit miracle du film, un des meilleurs Disney depuis La Belle et la Bête, c’est que l’ironie postmoderne qui irrigue dialogues et situations n’empêche pas l’émotion d’affleurer. Il y a quelque chose de profondément touchant dans le spectacle de cette enfant sauvage qui, élevée dans la terreur de l’extérieur, pose sur toute chose un regard neuf. Le message est clair : n’écoutez pas vos parents, allez voir le monde et faites-vous votre propre idée. Pour un Disney, c’est gonflé.