Date de sortie 28 octobre 2009
Durée 76 mn
Réalisé par Vincent Patar, Stéphane Aubier
Scénariste(s) Vincent Patar, Stéphane Aubier
Distributeur Gebeka films
Année de production 2009
Pays de production France, Belgique, LUXEMBOURG
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Cow-boy et Indien sont des professionnels de la catastrophe. Dès qu'ils ont un projet, le chaos sort de sa boîte. Cette fois, ils veulent offrir à Cheval un barbecue pour son anniversaire. Mais la commande dérape et Cow-Boy et Indien reçoivent un milliard de briques ! La maison de Cheval, écrasée, doit être reconstruite mais des voleurs s'emparent des murs dès qu'ils sont bâtis. Décidément, Cheval ne pourra jamais profiter de ce jour spécial pour rejoindre la pouliche qu'il aime, Madame Longrée. Au lieu de cela, il devra affronter d'improbables créatures sous-marines, un ours en colère, trois scientifiques fous et un patriarche psychopathe.

Offres VOD de Panique au village

FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Panique au village

Photos de Panique au village

DR

Panique au village

Critiques de Panique au village

  1. Première
    par Julien Welter

    Décalé, fou, délirant, absurde, drôle : on en passe et des meilleures (déconnant, atypique, surprenant...) pour évoquer ce film d'animation de Stéphane Aubier et Vincent Patar. Sans perdre un seul gramme de leur univers, les réalisateurs ont adapté, en grand format, la série de 20 épisodes qu'ils bricolèrent en 2001.[...] Cerise sur la botte de foin, Panique au village bénéficie d'invités vocaux de prestige.

  2. Première
    par Gérard Delorme

    À première vue, Panique au village s’adresse aux enfants, mais certains dialogues, références visuelles et singularités éthyliques lui attireront un public beaucoup plus étendu. Les images ont beau être inédites, elles révèlent quelque chose qui semblait exister à l’état latent. Par exemple, le stupéfiant robot pingouin a l’air de sortir tout droit d’un album inédit de Quick et Flupke revisité par Charlie Schlingo. Les voix sont parfaites, même si elles servent moins à transmettre des informations (pas toujours très compréhensibles) qu’à assurer une qualité musicale qui complète à merveille cet univers de folie douce.