Titre original Où est la main de l'homme sans tête ?
Date de sortie 20 mai 2009
Réalisé par Guillaume Malandrin, Stéphane Malandrin
Avec Cécile de France , Ulrich Tukur , Bouli Lanners
Scénariste(s) Stéphane Malandrin, Guillaume Malandrin
Distributeur EuroZoom
Année de production 2009
Pays de production BE,FR
Producteurs Marc VAN WARMERDAM Guillaume Malandrin Serge Zeitoun Vincent Tavier
Genre Drame psychologique

Synopsis

Eva, championne de plongeon entraînée par un père autoritaire, enchaîne les compétitions sans se poser de questions. Lors d'un concours, elle s'élance de la plate-forme des dix-mètres quand elle aperçoit soudain une ombre flotter dans le bassin. Terrifiée, elle perd l'équilibre, son crâne heurte le plongeoir et c'est la chute. Le trou noir. Quand elle reprend connaissance à l'hôpital, son père est à son chevet. Pour lui, l'accident, c'est déjà du passé, un mauvais souvenir, tout doit reprendre comme avant. Mais Eva ne l'entend pas ainsi, d'autant que durant son coma, son frère a mystérieusement disparu...

Toutes les séances de Où est la main de l'homme sans tête

Photos de Où est la main de l'homme sans tête

DR
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION
PRODUCTION

Où est la main de l'homme sans tête

OU EST LA MAIN DE L'HOMME SANS TETE (2007)

OU EST LA MAIN DE L'HOMME SANS TETE (2007)

OU EST LA MAIN DE L'HOMME SANS TETE (2007)

OU EST LA MAIN DE L'HOMME SANS TETE (2007)

OU EST LA MAIN DE L'HOMME SANS TETE (2007)

OU EST LA MAIN DE L'HOMME SANS TETE (2007)

Casting de Où est la main de l'homme sans tête

Critiques de Où est la main de l'homme sans tête

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Guillaume et Stéphane Malandrin ont trouvé l’équilibre indispensable à la cohérence de ce drame complexe qui s’exprime sur plusieurs niveaux. Côté subjectif, le point de vue d’Éva est traité comme un thriller mental qui traduit en termes sensoriels ses angoisses et ses illusions. Le raccord avec la réalité objective – la crise familiale et ses conséquences mortelles – est abordé de façon plus classique, tout en laissant la fin ouverte à l’interprétation.

  2. Première
    par Adeline Thiriot

    Guillaume et Stéphane Malandrin livrent un film fort, bien que parfois embrouillé, porté par les performances de Cécile de France et Ulrich Tukur.
    Dès le début, on se laisse embarquer dans cet univers sombre et angoissant. Il faut dire que la scène d’ouverture est des plus prenantes lorsque l’on se retrouve immergé dans une compétition de plongeon au dénouement dramatique.
    Dès cet instant, la frontière entre réel et onirique se fait mince, Cécile de France étant sujette à des hallucinations et des crises de paranoïa violentes, remettant en cause la figure paternelle.
    Et il faut dire que le spectateur s’y perd un peu…
    Où est la main de l’homme sans tête est un drame psychologique à l’atmosphère glauque et pesante, dont on ne sort pas indifférent.