Titre original Ein bisschen bleiben wir noch
Date de sortie 4 mars 2020
Durée 102 mn
Réalisé par Arash T Riahi
Avec Leopold Pallua , Rosa Zant , Christine Ostermayter
Scénariste(s) Arash T Riahi
Distributeur Les Films du Losange
Année de production 2019
Pays de production Autriche
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Oskar et Lily, deux enfants tchétchènes sont sur le point d’être expulsés d’Autriche avec leur mère. Suite à une tentative désespérée de leur maman pour les protéger, l’expulsion est suspendue mais Oskar et Lily sont séparés et chacun placés dans une famille d’accueil. L’espoir des enfants de retrouver leur mère se nourrit de leur amour réciproque et met au défi tous les obstacles de la bureaucratie avec passion et poésie...

Offres VOD de Oskar et Lily

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Oskar et Lily

Photos de Oskar et Lily

GALERIE
Les Films du Losange
GALERIE
Les Films du Losange
AFFICHE
Les Films du Losange
GALERIE
Les Films du Losange
GALERIE
Les Films du Losange
GALERIE
Les Films du Losange
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Leopold Pallua (Acteur), Rosa Zant (Acteur)

Rosa Zant (Acteur)

Rosa Zant (Acteur)

Critiques de Oskar et Lily

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Une mère tchétchène tente de se suicider alors qu’elle est sur le point d’être expulsée d’Autriche où elle vit avec ses deux enfants. Son fils et sa fille se retrouvent dans deux familles d’accueil différentes... Le nouveau Arash T. Riahi (Pour un instant, la liberté) y va fort dans le côté noir, c’est noir, il n’y a plus d’espoir. Jamais pourtant, le cinéaste ne va poser un regard complaisant sur ce drame, mais raconte avec l’énergie de l’espoir la quête pleine d’inventivité de ces enfants pour retrouver leur mère. Nulle trace ici de manichéisme dans l’écriture des personnages (enfants comme familles d’accueil) : Oskar et Lily joue sur l’idée qu’il peut y avoir plusieurs voies possibles, y compris l’idée de se faire adopter pour avoir une vie meilleure. Dommage alors que Riahi parsème son récit de flash-back inutiles dans le passé de cette famille qui jurent avec le reste de son propos.