Titre original Mama
Date de sortie 15 mai 2013
Réalisé par Andres Muschietti
Avec Jessica Chastain , Nikolaj Coster-Waldau , Megan Charpentier
Scénariste(s) Andres Muschietti, Neil Cross
Distributeur Universal Pictures
Année de production 2013
Pays de production US
Producteurs Guillermo Del Toro Miles Dale
Genre Film fantastique, Thriller
D’après l’œuvre de Andres Muschietti

Synopsis

5 ans auparavant les 2 sœurs, Victoria et Lilly, disparaissaient de leur banlieue sans laisser de trace. Depuis lors, leur oncle Lucas et sa petite amie, Annabel, les cherchent comme des fous. Mais, lorsque les enfants sont retrouvées vivantes dans une cabane délabrée, le couple se demande si elles sont les seules à s’inviter chez eux.Tandis qu’Annabel tente de les initier à une vie normale, elle est de plus en plus convaincue d’une présence maléfique dans leur maison. Les 2 soeurs souffrent-elles d’un réel traumatisme, ou y a–t-il un fantôme qui leur rend visite? Comment ont-elles pu survivre seules pendant toutes ces années?

Offres VOD de Mama

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Mama

Photos de Mama

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Mama

Mama

Mama

Affiche Us

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Mama

Affiche Française

Critiques de Mama

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Le premier long métrage d’Andrés Muschietti se distingue des films de fantômes ordinaires par sa capacité à nous faire sursauter avec des effets déjà vus mille fois. Guillermo del Toro, qui en est le producteur exécutif, a prêté main-forte au réalisateur. D’abord, en les encourageant, lui et sa soeur, à développer le court métrage du même titre qu’ils avaient tourné en 2008. La structure du film n’a pas changé : l’esprit d’une mère dépossédée de ses enfants revient parmi les vivants. Il leur a ensuite suffi d’étoffer le personnage d’Annabel (joué avec l’ambiguïté nécessaire par Jessica Chastain) qui, en devenant malgré elle une maman de substitution, oppose au spectre une alternative bénéfique. Enfin, del Toro a sans doute apporté une touche de lyrisme tragique à la « mamá ». Comme tous les grands monstres réussis, elle est une âme en peine, complexe et touchante.