Titre original REVOLUTIONARY ROAD
Date de sortie 21 janvier 2009
Réalisé par Sam Mendes
Avec Leonardo DiCaprio , Kate Winslet , Kathy Bates
Scénariste(s) Justin Haythe
Distributeur Paramount Pictures France
Année de production 2009
Pays de production US
Genre Drame
D’après l’œuvre de Richard Yates

Synopsis

Le portrait incisif d'un couple d'Américains à travers les yeux de Franck et d'April Wheeler. Située dans les années 1950; cette histoire pose une question qui résonne encore aujourd'hui dans l'esprit de tous les couples : deux personnes peuvent-elles briser la routine du quotidien sans risquer de détruire le couple ?

Offres VOD de Les Noces rebelles

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 11.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 0  € Abonnement

Toutes les séances de Les Noces rebelles

Photos de Les Noces rebelles

DR
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / DREAMWORKS
PRODUCTION / EVAMERE ENTERTAINMENT

Les Noces rebelles

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

LES NOCES REBELLES ; REVOLUTIONARY ROAD (2007)

Casting de Les Noces rebelles

Kate Winslet
April Wheeler
Kathy Bates
Mrs Helen Givings
Kathryn Hahn
Milly Campbell

Critiques de Les Noces rebelles

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Dans American Beauty, Sam Mendes avait déjà disséqué le désespoir résidentiel US.
    Dix ans plus tard, Les Noces rebelles téléporte une problématique semblable dans l’Amérique des années 1950 – le cauchemar de la périphérie, de l’enfermement dans un carcan de bonheur préfabriqué livré clés en main mais sans mode d’emploi où l’on laisse son ambition et ses aspirations sur le trottoir en même temps que l’on sort la poubelle le vendredi soir. En pleine possession de moyens de plus en plus imposants, Mendes fait monter le crescendo de la rancœur entre des personnages courbés par la fatalité. DiCaprio et Winslet les incarnent avec leur puissance habituelle, entourés de seconds rôles surgissant comme des snipers pour cribler un peu plus leurs idéaux vacillants (grosse mention à Michael Shannon, dont les deux apparitions sont pétrifiantes). De la photo à la direction artistique en passant par la partition démente de Thomas Newman, tout le monde a compris que
    l’on pratiquait ici un cinéma qui vise très haut. Des Noces à célébrer.