Date de sortie 20 novembre 2019
Durée 99 mn
Réalisé par Sarah Suco
Avec Camille Cottin , Eric Caravaca , Jean-Pierre Darroussin
Scénariste(s) Nicolas Silhol, Sarah Suco
Distributeur Pyramide Distribution
Année de production 2019
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l’embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs.

Offres VOD de Les Éblouis

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Les Éblouis

Photos de Les Éblouis

AFFICHE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
AFFICHE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
GALERIE
Pyramide Distribution / Mon Voisin Productions / Epithète Films / France 3 Cinéma
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Les éblouis, affiche

Les éblouis, affiche

Les éblouis, affiche

Les éblouis, affiche

Jean-Pierre Darroussin (le Berger)

Jean-Pierre Darroussin (le Berger)

Camille Cottin (Christine Lourmel), Eric Caravaca (Frédéric Lourmel)

Camille Cottin (Christine Lourmel), Eric Caravaca (Frédéric Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Camille Cottin (Christine Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Camille Cottin (Christine Lourmel)

Eric Caravaca (Frédéric Lourmel), Camille Cottin (Christine Lourmel), Jean-Pierre Darroussin (le Berger)

Eric Caravaca (Frédéric Lourmel), Camille Cottin (Christine Lourmel), Jean-Pierre Darroussin (le Berger)

Camille Cottin (Christine Lourmel), Armand Rayaume (Matthieu Lourmel), Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Eric Caravaca (Frédéric Lourmel)

Camille Cottin (Christine Lourmel), Armand Rayaume (Matthieu Lourmel), Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Eric Caravaca (Frédéric Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Jules Dhios Francisco (Benjamin Lourmel), personnage, Armand Rayaume (Matthieu Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Jules Dhios Francisco (Benjamin Lourmel), personnage, Armand Rayaume (Matthieu Lourmel)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Spencer Bogaert (Boris)

Céleste Brunnquell (Camille Lourmel), Spencer Bogaert (Boris)

Casting de Les Éblouis

Camille Cottin
Christine Lourmel
Eric Caravaca
Frédéric Lourmel
Céleste Brunnquell
Camille Lourmel

Critiques de Les Éblouis

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Traiter de la question religieuse et des dérives intégristes pour son premier long a tout du geste kamikaze. Car votre film a alors toutes les chances d’être rangé dans la catégorie société et de servir à nourrir l’infernale machine à débats des chaînes d’info plutôt que de susciter des échanges sur son contenu. Pourtant, Sarah Suco, la comédienne révélée chez Louis-Julien Petit (Discount) a bel et bien choisi de s’aventurer sur ce terrain qu’elle connaît parfaitement pour avoir vécu, enfant, avec sa famille, dans une de ces communautés religieuses catholiques (dites charismatiques) aux dérives sectaires tentaculaires. Les Éblouis est donc le récit d’un embrigadement vu par le regard de la fille aînée, âgée de 12 ans, d’un couple qui, en cherchant du réconfort dans une communauté basée sur le partage et la solidarité, va peu à peu perdre pied. Mais parce qu’elle connaît cette situation de l’intérieur et a désormais le recul nécessaire, Sarah Suco ne fait jamais assaut de raccourci facile. Elle montre le côté enveloppant de cette « nouvelle famille » pour mieux en pointer l’aveuglement tragique et pervers qu’elle crée. L’aspect formaliste assumé de sa réalisation renforce la puissance de son récit. Son choix parfait de casting (Éric Caravaca et Camille Cottin en parents sous emprise, Jean-Pierre Darroussin en gourou faussement patelin), aussi. Avec, pour couronner le tout, la révélation de Céleste Brunnquell, dont le visage et l’intensité rappellent ceux d’une Signoret jeune.