Titre original Die Wand
Date de sortie 13 mars 2013
Durée 108 mn
Réalisé par Julian Pölsler
Avec Martina Gedeck , Ulrike Beimpold , Karlheinz Hackl
Scénariste(s) Julian Pölsler
Distributeur Bodega Films
Année de production 2012
Pays de production Allemagne
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Une femme se retrouve seule dans un chalet en pleine forêt autrichienne, séparée du reste du monde par un mur invisible au-delà duquel toute vie semble s’être pétrifiée durant la nuit.  Tel un moderne Robinson, elle organise sa survie en compagnie de quelques animaux familiers et s’engage dans une aventure humaine bouleversante.  Le Mur invisible est adapté du roman de Marlen Haushofer.

Toutes les séances de Le Mur invisible

Photos de Le Mur invisible

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Le Mur Invisible

Le mur Invisible

Un mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Le mur invisible

Lemur Invisible

Affiche Française

Critiques de Le Mur invisible

  1. Première
    par Bernard Achour

    L'ombre de Shyamalan, de Kafka et de Tarkovski plane sur cette dérive d’une femme « enfermée dehors » par une paroi de verre. Splendide mais scolaire.

  2. Première
    par Jean-Philippe Guerand

    Le parti qu’en tire le réalisateur Julian Roman Pölsler n’a rien à envier à celui développé par Vincenzo Natali. Ici, c’est un peu comme si Robinson Crusoé se retrouvait prisonnier d’une boule à neige… mais sans les flocons. Il faut tout le talent de Martina Gedeck pour défendre ce postulat absurde, comme dans cette scène où, cadrée de dos, face au spectacle d’une nature inerte, la comédienne se débat contre ce mur invisible dans un prodigieux numéro de mime. Voici un film qui a le mérite de ne ressembler à aucun autre. C’est rarissime.