Date de sortie 16 octobre 2013
Durée 105 mn
Réalisé par Jean-Pierre Jeunet
Avec Kyle Catlett , Helena Bonham Carter , Callum Keith Rennie
Scénariste(s) Jean-Pierre Jeunet, Guillaume Laurant
Distributeur Gaumont
Année de production 2013
Pays de production France, Canada
Genre Film d'aventures
Couleur Couleur

Synopsis

T.S. Spivet vit dans un ranch du Montana avec sa mère obsédée par la morphologie des coléoptères, son père cow-boy né cent ans trop tard, et sa soeur de quatorze ans qui rêve de Miss América.T.S. est un enfant prodige de 12 ans, passionné par la cartographie et les inventions scientifiques. Un jour, il reçoit un appel inattendu du musée Smithsonian lui annonçant qu'il a reçu le très prestigieux prix Baird pour la découverte de la machine à mouvement perpétuel, et qu'il est invité à venir faire un discours.À l'insu de tous, il décide alors de traverser les États-Unis dans un train de marchandises pour joindre Washington D.C... Mais là-bas personne ne se doute qu'il n'est qu'un enfant.Muni d'un télescope, de quatre compas et d'un squelette de sansonnet, T.S. entreprend un voyage initiatique qui lui permettra peut-être enfin de comprendre comment marche le monde...Et puis il y a aussi Layton, son petit frère qui est mort dans un accident avec un fusil dans la grange, dont personne ne parle jamais. T.S. était avec lui. Il ne sait pas ce qui s’est passé.Existe en version 3D.Adaptation du roman de Reif Larsen

Offres VOD de L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Imineo SD HD Imineo 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 9.99  € Acheter

Toutes les séances de L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Photos de L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

DR
DR
DR
DR
DR
DR
Franck
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

L’Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L’Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

Kyle Catlett dans le rôle du jeune et prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

Kyle Catlett (T.S. Spivet) et Judy Davis (Jibson) dans  L'Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet 

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

Kyle Catlett (T.S. Spivet) et Helena Bonham-Carter (Dr Clair) à l'atelier 

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

Kyle Catlett (T.S Spivet) commence un extravagant voyage

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

Affiche Française

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

L Extravagant Voyage du Jeune et Prodigieux T.S. Spivet

Casting de L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Judy Davis
GH Jibsen

Critiques de L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Jean-Pierre Jeunet a changé de directeur de la photo, mais son style est reconnaissable dès le premier plan. Les verts, les jaunes et les rouges dominent, de même que les cadrages au grand-angle, très composés, le tout dans une ambiance post-western totalement vintage. Le ton, lui, mélange de mélancolie et d’humour, rappelle également les grandes heures du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain et d’Un long dimanche de fiançailles, films aboutis qui avaient précédé l’accroc Micmacs à tirelarigot. Plasticien hors pair, le cinéaste français ajoute une nuance à sa palette déjà bien variée : la 3D. Jamais, depuis Hugo Cabret et L’Odyssée de Pi, le relief n’avait été rendu de façon aussi immersive et cohérente,avec le propos – la réalité de T.S. est un peu distordue. Mais cette surabondance de biens est paradoxalement préjudiciable au fi lm, dont les ressorts dramatiques sont comme cassés par la lourde machinerie mise en place et par une voix off redondante. Le coeur de l’histoire – son rapport au deuil et à la complexité des liens filiaux –, ne bat que par intermittence, au détour d’un plan du père enfin démonstratif ou d’un autre montrant la soeur en pleurs. L’ambition de la mise en scène, l’homogénéité du casting nous incitent cependant à monter à bord du train avec le petit T.S. Spivet.