Toutes les critiques de Jack, le Chasseur de Géants

Les critiques de Première

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Ce n’est un secret pour personne : Bryan Singer avait cherché à quitter ce projet pour réaliser X-Men – Le Commencement, mais il n’était pas parvenu à se dégager de son contrat. Est-ce pour cette raison que Jack le chasseur de géants, relecture à (très) gros budget du conte Jack et le haricot magique, paraît à ce point dénué de conviction ? Pourtant entouré de ses collaborateurs habituels (McQuarrie au scénario, Sigel à la photo, Ottman à la musique), Singer livre un blockbuster médiéval sans âme qui traîne ses guêtres au milieu d'une intrigue désespérément balisée. Alors qu’ils auraient dû constituer l’attraction principale du film, les géants en sont le point faible. La faute à un design au goût douteux et à des effets spéciaux qui ont dix ans de retard. Les plus jeunes y trouveront sans doute leur compte, mais si le brevet des collèges est derrière vous, c’est la fin des haricots.

Les critiques de la Presse

  1. Ecran Large
    par Patrick Antona

    Singer réussit la bonne combinaison entre fantasy naïve à la Ray Harryhausen et le blockbuster CGI, et glisse quelques petites notes de second degré bien sympathiques. Dommage que Nicholas Hoult n’a ni le charisme ni la fougue de Kerwin Mathews.

  2. Metro
    par Marilyne Letertre

    Malgré un scénario calibré, ce conte de fées remplit sa mission grâce à une mise en scène efficace et des rebondissements intéressant.

  3. Télé Star
    par Paul Guermonprez

    Un film peuplé de personnages hauts en couleur et qui mêle humour, romance et péripéties haletantes aux effets numériques efficaces. Manque peut-être un petit supplément d'âme.

  4. Newark Star-Ledger
    par Stephen Whitty

    Le scénario présente la situation et les personnages agréablement et les acteurs sont formidables.

  5. Télé 7 jours
    par Viviane PESCHEUX

    Livrant une relecture en 3D de vieux contes populaires britanniques, Bryan Singer ne réussit pas tout à fait son film d’heroïc fantasy : il lui manque un souffle épique, et le héros, interprété par Nicholas Hoult, est sciemment trop lisse. Mais si l’'on attendait mieux du réalisateur de Usual Suspects, on ne résiste pas aux rebondissements dont il émaille d’'une main de maître les scènes d’action et d’'affrontements entre humains et géants.

  6. Globe and Mail
    par Liam Lacey

    C’est intéressant qu’un réalisateur explore les inspirations de son enfance mais on regrette quand même qu’il n’apporte pas une touche plus personnel.

  7. Télé loisirs
    par Gwénola Trouillard

    On se laisse emporter avec gourmandise par cette histoire fantastique. Les gentils sont beaux, rêveurs, rebelles. Les méchants sont monstrueux, balourds, cruels et maladroits. Tout ce petit monde est servi par des dialogues très modernes, percutants et souvent drôles, et la réalisation en 3D de Bryan Singer est époustouflante.

  8. Reel Film Reviews
    par James Berardinelli

    Un rythme énergique, un film extrêmement plaisant.

  9. A nous Paris
    par Fabien Menguy

    Bryan Singer, le réalisateur de X-Men et de Superman Returns, revisite le fameux conte, mettant tout son souffle et son savoir-faire au service d’un film épique et… gigantesque, forcément.

  10. Newsday
    par Rafer Guzman

    « Jack le chasseur de géant » est le genre de film fantastique kitch qu’on a tous déjà vu au moins une fois au cinéma.

  11. Richard Roeper.com
    par Richard Roeper

    L’action est peut être un peu trop intense pour les enfants, mais pour les adultes, incluant les critiques cyniques de ceux qui pensaient que ce film ne valait pas le coup, c’est une aventure exceptionnelle.

  12. Public
    par La rédaction de Public

    Adapté du conte Jack et le haricot magique , ce grand film d'’effets numériques permet au réalisateur des X- Men de se faire plaisir. Parfois hélas, aux dépens du scénario et de l’'émotion

  13. Les Fiches du cinéma
    par La redaction de Les Fiches du Cinema

    Jack, un jeune fermier pauvre, échange malgré lui son cheval contre des haricots magiques qui l'entraînent au pays des géants pour sauver la jolie Isabelle. Rythmé mais rarement drôle ou émouvant, cette adaptation pâtit de trop nombreux effets spéciaux mal finis.

  14. Le JDD
    par Stéphanie Belpêche

    Le réalisateur, qui s'’essaie ici à la performance capture et à la 3D, signe un long métrage d’'aventures au scénario classique, mais enlevé par une mise en scène dynamique.

  15. Ouest France
    par La rédaction de Ouest France

    Du spectacle et de l'aventure avec effets spéciaux, comme d'hab.

  16. CNN.com
    par Tom Charity

    Un film léger mais divertissant tout au long de l’histoire.

  17. StudioCiné Live
    par Sophie Benamon

    Bryan Singer revisite le conte de Jack et le haricot magique (...) mais n'a pas le courage d'aller au bout de ses idée, il signe un film inégal, à l'univers visuel très coloré qui rappel (trop) Tim Burton. Reste une jolie manière quoique un peu terrifiante, de partager un conte de fées en famille.

  18. A voir à lire
    par François Blet

    Echappant le temps d’un film à une carrière quasiment consacrée à la franchise X-Men, Bryan Singer se la joue Peter Jackson du pauvre, mais rappelle qu’un plagiaire élégant vaudra toujours mieux qu’un faiseur sans scrupules.

  19. Critikat.com
    par Vincent Avenel

    Cinq ans après Walkyrie, Bryan Singer revient au grand écran pour un conte de fées gonflé à l’action et à la 3D. Surprenant ? Pas vraiment – après tout, la saga X-Men relève bien, à sa manière, du fantasmagorique. Avec son Jack chasseur – ex-tueur, mais plus maintenant : tuer, c’est mal – de géants, Bryan Singer fait montre d’une candeur ironique qui n’est pas sans évoquer le merveilleux Princess Bride. Tant pis si ça ne tient pas la route jusqu’au bout : c’est déjà ça.

  20. New York Daily News
    par Elisabeth Weitzman

    Bruyant, impressionnant et fade à la fois.

  21. Rolling Stone
    par Peter Travers

    Ce film reflète bien l’axiome suivant “Si vous ne savez pas bien réaliser, faites votre film en 3D”.

  22. Voici
    par Ariane Valadié

    Ewan McGregor apporte à ce blockbuster en 3D, balisé et plutôt terne, sa bonne bouille, son sourire, et un grain d'humour bienvenu.

  23. Télérama
    par Cécile Mury

    Le film a beau être réalisé par un pro de l'aventure, Bryan Singer (X-Men et X-Men 2), on s'ennuie ferme. Zéro mystère, à peine plus de suspense : juste de grosses brutes cradingues qui veulent bouffer de l'humain. L'un d'eux essaie même de se farcir Ewan McGregor en croûte, dans l'une des rares scènes drôles. Bilan : juste une attraction à gros budget de plus, dans un paysage déjà encombré.

  24. Excessif / TF1 News
    par La rédaction de Excessif / TF1 News

    N'imaginez pas que ce "Jack" est raté, loin de là, on passe même un moment agréable devant le spectacle que nous offre, dans une 3D dispensable, le réalisateur de "X-Men", "Superman Returns" ou "Walkyrie". Le récit de ce jeune fermier qui ouvre par mégarde, à cause d'un simple haricot, une porte vers le monde des géants est plutôt passionnant à suivre voire même amusant mais cela ne suffit pas. En plus d'être aseptisé à outrance pour pouvoir être vu par le plus grand nombre, le tout manque d'âme et on ressort de la projection sans franchement avoir été bluffé.

  25. Toutlecine.com
    par Anne-Laure Thirion

    Jack le chasseur de géants dans l'ensemble nous déçoit, même si les petites touches d'humour sont les bienvenues, l'esthétisme et le rythme du film ne nous entraîne pas dans une aventure inoubliable.

  26. LA Times
    par Kenneth Turan

    On n’a jamais vu une histoire sur Jack qui délivre aussi peu de plaisir malgré tout l’investissement qui a pu être mis ici.

  27. Evene
    par Manuel Delort

    il filme sans grande conviction des géants très méchants dans « Jack le chasseur de géants », version hollywoodienne du conte connu sous le titre de « Jack et le haricot magique » qui cumule tous les signes extérieurs de richesse (3D, mocap). On y voit Ewan McGregor servir de garniture et prêt à être rôti au four pour finir en amuse gueule. Seul moment un peu inattendu dans ce pop-corn movie insipide.

  28. Le Figaro
    par Olivier Delcroix

    Même si le film est correctement construit, même si les morceaux de bravoure se succèdent avec une belle régularité, ce blockbuster poussif aux effets spéciaux d'une laideur ahurissante laisse pantois!

  29. Le Monde
    par Thomas Sotinel

    Les aventures du benêt qui a vendu sa vache pour une poignée de haricots deviennent ici un énorme film bruyant (en relief), qui emprunte son esthétique à la série Game of Thrones.

  30. Le Parisien
    par Alain Grasset

    Rien ne fonctionne dans ce blockbuster, ni l’histoire bourrée de clichés, ni l’esthétique, encore moins les acteurs, qui semblent se demander ce qu’ils sont venus faire dans cette galère high-tech.