Titre original Tahqiq Fel Djenna
Date de sortie 17 janvier 2018
Durée 135 mn
Réalisé par Merzak Allouache
Avec Salima Abada , Younès Sabeur Chérif , Aïda Kechoud
Scénariste(s) Bahia Allouache, Merzak Allouache
Distributeur Zootrope Films
Année de production 2017
Pays de production Algérie, France
Genre Film documentaire
Couleur Noir et blanc

Synopsis

Nedjma, jeune journaliste dans un quotidien, mène une enquête sur les représentations du Paradis véhiculées par la propagande islamiste et les prédicateurs salafistes du Maghreb et du Moyen-Orient à travers des vidéos circulant sur Internet. Mustapha, son collègue, l’assiste et l’accompagne dans cette enquête qui la conduira à sillonner l’Algérie..

Offres VOD de Enquête au paradis

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Enquête au paradis

Photos de Enquête au paradis

Critiques de Enquête au paradis

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Son film le plus connu est bien évidemment Chouchou avec Gad Elmaleh. Mais depuis ses débuts dans les années 70 et en parallèle de ses comédies, Merzak Allouache s’emploie à scruter les maux violents qui secouent son pays natal, l’Algérie, à travers des fictions (le remarquable Le repenti…) et des documentaires. C’est ce dernier format qu’a choisi ici le cinéaste pour parler des singulières représentations du paradis véhiculées via la toile par la propagande islamiste et les prédicateurs salafistes du Maghreb comme du Moyen- Orient. Et pour cela, il suit les pas d’une jeune journaliste d’investigation algérienne qui mène l’enquête auprès des principaux concernés pour tenter de les confronter au tissu d’énormités qu’ils balancent avec le plus grand sérieux pour semer la terreur. Instructif, non dénué d’humour, Enquête au Paradis raconte aussi la difficulté pour une journaliste femme d’être reçue et prise au sérieux sans la présence d’un homme à ses côtés. Le tout sans facilité démonstrative ni voix off scolaire. Le sujet est tellement vaste que les 2h15 paraissent à la fois bien courtes et un peu longues. Tant, en l’état, le film donne l’impression de pouvoir tenir en 1h30 ou au contraire se décliner en une série de plusieurs heures. Mais ce défaut de construction pèse peu face à ce qui est montré et dit par des interlocuteurs tellement dans leur monde qu’ils paraissent finir par croire dur comme fer à leurs propres mensonges bellicistes et meurtriers.