Titre original Due Date
Date de sortie 10 novembre 2010
Réalisé par Todd Phillips
Avec Robert Downey Jr. , Zach Galifianakis , Michelle Monaghan
Scénariste(s) Adam Sztykiel
Distributeur Warner Bros Pictures France
Année de production 2010
Pays de production US
Producteurs Todd Phillips Daniel Goldberg Susan Downey
Genre Comédie

Synopsis

Cinq jours séparent Peter Highman du jour où il sera père pour la première fois, au terme de la grossesse de sa femme. Tandis qu’il se dépêche de prendre un vol d’Atlanta pour être à ses côtés pour la naissance, ses meilleures intentions s’en vont à vau-l’eau. Une rencontre fortuite avec Ethan Tremblay, un acteur en quête de reconnaissance, force Peter à faire de l’autostop dans une virée qui va le mener à travers le pays, détruisant au passage plusieurs voitures, de nombreuses amitiés et sa dernière résistance.

Offres VOD de Date limite

MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos de Date limite

DR
PRODUCTION / WARNER BROS ENTERTAINMENT / LEGENDARY PICTURES
PRODUCTION / WARNER BROS ENTERTAINMENT / LEGENDARY PICTURES

Date limite

DATE LIMITE ; DUE DATE (2010)

DATE LIMITE ; DUE DATE (2010)

Casting de Date limite

Zach Galifianakis
Ethan Tremblay

Critiques de Date limite

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Sur le modèle d’Un ticket pour deux, le classique de John Hughes avec Steve Martin et John Candy, le réalisateur orchestre un road trip improbable rassemblant deux types qui vont apprendre à s’amadouer malgré leurs différences. Une histoire d’amitié virile, d’accès à la maturité et de tôle froissée parcourue par des moments de pur chaos – comme dans tous les films du réalisateur, finalement. Il va falloir se faire à l’idée que ce mec est un auteur. Côté passager, Robert Downey Jr. s’éclate avec ce qui ressemble à son meilleur rôle depuis Iron Man : un type volcanique qui semble en lutte permanente contre ses propres éruptions (il crache sur les chiens, met des coups de poing dans le ventre des enfants, ce genre de choses) mais rachète tout par son charisme. Au volant, Galifianakis creuse un peu plus son personnage de handicapé social poilu.