Titre original La noche de 12 años
Date de sortie 27 mars 2019
Durée 122 mn
Réalisé par Alvaro Brechner
Avec Antonio de la Torre , Chino Darín , Alfonso Tort
Scénariste(s) Alvaro Brechner
Distributeur Le Pacte
Année de production 2018
Pays de production Espagne, France
Genre Thriller
Couleur Couleur

Synopsis

1973, l'Uruguay bascule en pleine dictature. Trois opposants politiques sont secrètement emprisonnés par le nouveau pouvoir militaire. Jetés dans de petites cellules, on leur interdit de parler, de voir, de manger ou de dormir. Au fur et à mesure que leurs corps et leurs esprits sont poussés aux limites du supportable, les trois otages mènent une lutte existentielle pour échapper à une terrible réalité qui les condamne à la folie. Le film raconte les 12 années d'emprisonnement vécues par trois des figures les plus célèbres de l'Uruguay contemporaine - dont son ancien président José "Pepe" Mujica.

Offres VOD de Compañeros

UniversCiné HD UniversCiné 4.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 4.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Compañeros

Dernières News sur Compañeros

Concours : Gagnez des DVD de Compañeros d’Alvaro Brechner

Un thriller étouffant sur les prisons d’Uruguay dans les années 70.

Photos de Compañeros

AFFICHE
Le Pacte / Tornasol Films S.A. / Manny Films / Alcaravan Aie
AFFICHE
Le Pacte / Tornasol Films S.A. / Manny Films / Alcaravan Aie
GALERIE
Le Pacte / Tornasol Films S.A. / Manny Films / Alcaravan Aie
GALERIE
Le Pacte / Tornasol Films S.A. / Manny Films / Alcaravan Aie
GALERIE
Le Pacte / Tornasol Films S.A. / Manny Films / Alcaravan Aie
GALERIE
Le Pacte / Tornasol Films S.A. / Manny Films / Alcaravan Aie
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Compañeros, affiche

Compañeros, affiche

Compañeros, affiche

Compañeros, affiche

Chino Darín (Mauricio Rosencof)

Chino Darín (Mauricio Rosencof)

Antonio de la Torre (José Mujica)

Antonio de la Torre (José Mujica)

Alfonso Tort (Eleuterio Fernández Huidobro) au centre, personnages

Alfonso Tort (Eleuterio Fernández Huidobro) au centre, personnages

Antonio de la Torre (José Mujica), Alfonso Tort (Eleuterio Fernández Huidobro), Chino Darín (Mauricio Rosencof)

Antonio de la Torre (José Mujica), Alfonso Tort (Eleuterio Fernández Huidobro), Chino Darín (Mauricio Rosencof)

Casting de Compañeros

Chino Darín
Mauricio Rosencof
Alfonso Tort
Eleuterio Fernández Huidobro
César Troncoso
le chef militaire

Critiques de Compañeros

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    En Uruguay, après le coup d’État du 27 juin 1973, des milliers de prisonniers politiques viennent remplir les geôles de la dictature militaire. Compañeros raconte les douze années d’enfermement de trois d’entre eux, dont José « Pepe » Mujica, futur président du pays. Le film est porté par un évident geste mémoriel : voilà une œuvre qui pourra être montrée dans les lycées, qui accompagnera des débats historiens. Très bien. Mais Alvaro Brechner (Sale temps pour les pêcheurs) est d’abord préoccupé par des questions de cinéma. Comment faire ressentir un cauchemar a priori indicible, celui d’hommes que la dictature voulait rendre fous, à défaut d’avoir pu les tuer ? Compañeros s’envisage comme la traversée physique, sensorielle, d’un monde cauchemardesque, et montre tout : la crasse, la peur, la faim, les semaines entières dans le noir, les rats pour compagnons de cellule, la pisse et la merde sur le sol où l’on dort, les vêtements arrosés d’essence, puis l’esprit qui dérive, insensiblement, jusqu’à frôler le point de non-retour. Le temps est la grande obsession du film. Pour plonger dans cette « nuit de douze ans » (le titre VO), Brechner entremêle superbement les strates temporelles, les flash-back sur la vie d’avant, les souvenirs, rêves et hallucinations des prisonniers. À mi-chemin du Hunger de Steve McQueen et des grands Costa-Gavras des années 70-80, Compañeros met KO mais galvanise aussi, grâce à trois acteurs bouleversants d’humanité, trois gueules sublimes (Antonio de la Torre, Chino Darín, Alfonso Tort) qui entrent instantanément au Panthéon du cinéma de combat.