Date de sortie 31 octobre 2018
Durée 94 mn
Réalisé par Vianney Lebasque
Avec Ahmed Sylla , Jean-Pierre Darroussin , Camélia Jordana
Scénariste(s) Vianney Lebasque, Frank Bellocq, Victor Rodenbach
Distributeur SND
Année de production 2018
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Martin, coach de l’équipe française de basketteurs déficients mentaux, est au pied du mur. En pleine préparation des Jeux Paralympiques, ses meilleurs joueurs viennent de le laisser tomber. Refusant de perdre la subvention qui est vitale pour sa fédération, il décide de tricher pour participer coûte que coûte à la compétition. Il complète son effectif par des joueurs valides, dont Stan et Pippo, deux trentenaires désœuvrés. Même Julia, la psychologue de la fédération, ne s’aperçoit pas de la supercherie. En s’envolant pour Sydney, Martin est loin d’imaginer le mélange explosif qu’il vient de créer.

Offres VOD de Chacun pour tous

MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 5.99 € Louer 16.99  € Acheter
Orange 4K SD HD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 11.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Chacun pour tous

Dernières News sur Chacun pour tous

Premières séances du 31 octobre 2018 : Un démarrage royal pour Bohemian Rhapsody

En liberté ! arrive derrière le biopic consacré à Freddie Mercury et Queen.

Photos de Chacun pour tous

Critiques de Chacun pour tous

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Plutôt adaptation que remake, Chacun pour tous s’inspire d’un scandale qui éclaboussa les Jeux Paralympiques de Sydney et qui a déjà donné lieu à une comédie espagnole, Champions : en 2000, le coach de l’équipe de basket espagnole de déficients mentaux, faute de moyens, engagea de vrais athlètes, sains d’esprit, mélangés à quelques handicapés. Vianney Lebasque, remarqué pour Les petits princes (un film sur les centres de formation de foot), en tire une comédie feel-good, avec Jean-Pierre Darroussin en entraîneur opportuniste, lassé du manque d’aide de sa fédération, et Ahmed Sylla en scoreur sympathique. Cousue de fil blanc, mais animée d’un bon esprit et traversée de quelques bons gags, Chacun pour tous fait correctement le job. Sans shoot au buzzer.