Date de sortie 7 décembre 2011
Durée 76 mn
Réalisé par Roman Polanski
Avec Jodie Foster , Kate Winslet , Christoph Waltz
Scénariste(s) Roman Polanski, Yasmina Reza
Distributeur Wild Bunch
Année de production 2011
Pays de production France, POLOGNE, Allemagne
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Dans un jardin public, deux enfants de 11 ans se bagarrent et se blessent. Les parents de la "victime" demandent à s'expliquer avec les parents du "coupable". Rapidement, les échanges cordiaux cèdent le pas à l'affrontement. Où s'arrêtera le carnage ?Tiré de la pièce écrite par Yasmina Reza.

Offres VOD de Carnage

UniversCiné SD HD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Carnage

Photos de Carnage

DR
DR

Carnage

Carnage

Casting de Carnage

Jodie Foster
Penelope Longstreet
Kate Winslet
Nancy Cowan
John C. Reilly
Michael Longstreet

Critiques de Carnage

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Avec un plaisir cruel, Polanski s’amuse à décaper le vernis social de deux couples new-yorkais pour montrer leur penchant naturel à l’hostilité. Ils cherchent tous les prétextes pour s’opposer alors qu’ils prétendent réparer le mal causé par leurs enfants, sans se rendre compte que ces derniers ne font que les imiter. Petit à petit, des glissements s’opèrent, les alliances se défont, et ce n’est plus un couple contre l’autre mais les hommes contre les femmes. À part quelques détails datés (les références à John Wayne), la plupart des travers sont épinglés avec une ironie contemporaine : la prétention culturelle, l’irritante « bonne volonté » des adultes, l’addiction au téléphone portable, etc. Le tout emballé sans effort par des acteurs que mène le toujours excellent Christoph Waltz. Mais Carnage n’est pas aussi léger qu’il en a l’air. Il fait écho à une scène faussement anecdotique de The Ghost Writer dans laquelle un homme tente de balayer des feuilles en plein vent. Ce gag cruel sur l’inutilité des efforts humains à dompter la nature est typique de la lucidité caustique de Polanski. Lorsque l’espoir n’existe plus, il ne reste que le rire.