Nom de naissance Sidney Gilliat
Naissance
Stockport, Cheshire (Angleterre)
Décès
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste, Dialogue
Avis

Biographie

Après des études à l'université de Londres et un passage à l'Evening Standard, Gilliat entre au département scénario de la British International Pictures en 1928, grâce à Walter Mycroft. Il y fait la connaissance d'Alfred Hitchcock et de Frank Launder. La collaboration Launder-Gilliat durera des années : ils cosigneront plus de 25 longs métrages et collaboreront, de près ou de loin, à près de 200 films. Gilliat travaillera ensuite pour Nettlewood Studios, Gainsborough Pict., Gaumont British, avant de créer Independent Pictures avec Launder en 1945. Il aborde tous les genres, écrit et dirige toutes sortes de films : on trouve même parmi ses projets, en 1944-45, une biographie filmée de Karl Marx, le Prophète rouge (The Red Prophet) ! Citons parmi les scénarios et dialogues écrits par Gilliat, seul ou en collaboration : Rome Express (W. Forde, 1932) ; Week-End (Bank Holiday, C. Reed, 1937) ; Vive les étudiants (Yank at Oxford, J. Conway, 1938) ; Une femme disparaît (A. Hitchcock, id.) ; l'Auberge de la Jamaïque (id., 1939) ; Train de nuit pour Munich (C. Reed, 1940) ; le Jeune M. Pitt (id., 1942). En 1943, Gilliat et Launder écrivent et réalisent Ceux de chez nous (Millions Like Us), qui, souvent considéré comme leur meilleur film, est très influencé par l'École documentaire de Grierson. On y voit la vie quotidienne des ouvrières de l'usine d'une petite ville participant à l'effort de guerre. La collaboration Gilliat-Launder sera prolifique, sinon toujours de grande qualité ou de grande originalité. Parmi les films dirigés par Gilliat : l'Honorable M. Sans-Gêne (The Rake's Progress, 1945) ; l'Étrange Aventurière (I See A Dark Stranger, 1946 ; CO F. Launder) ; la Couleur qui tue (Green for Danger, id.) ; London Belongs to Me (1948) ; Secret d'État (State Secret, 1950) ; The Story of Gilbert and Sullivan (1953) ; Un mari presque fidèle (The Constant Husband, 1955) ; On n'y joue qu'à deux (Only Two Can Play, 1962). Nous n'aurons garde d'oublier la série des aventures des jeunes filles du collège de Saint-Trinian, inspirées par les dessins de Ronald Searle et inaugurées par The Belles of St. Trinian's (réalisé par F. Launder seul, 1954), et poursuivies en coréalisation par The Great St. Trinian's Train Robbery (1966) et The Wildcats of St. Trinian's (1980).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Train De Nuit Pour Munich Scénariste -
2015 Secret d'etat Réalisateur -
2015 The Girl In The News Scénariste -
2015 L'honorable monsieur sans-gene Réalisateur -
2015 Un soir de rixe Réalisateur -