Nom de naissance Niven Busch
Naissance
New York État de New York, États-Unis
Décès
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Scénariste, Scénario original
Avis

Biographie

Niven Busch est né le 26 avril 1903 à New York. Romancier et scénariste, on lui doit notamment Le facteur sonne toujours deux fois, porté à l'écran en 1956 par Tay Garnett. pagebreakIl débute sa carrière au début des années trente en tant que rédacteur au sein de Time Magazine, dont le co-fondateur, Briton Hadden, n’est autre que son cousin. Niven Busch écrira ensuite pour le cinéma entre 1932 et 1955.Au fil des années, Niven Busch a évolué au poste de rédacteur au Time et a travaillé simultanément avec le New Yorker, pour lequel il rédigeait des articles sur les célébrités, qui ont été répertoriés dans le livre Twenty-One Americans.Dès 1932, Niven Busch se rend compte que sa carrière en tant que journaliste ou rédacteur dans les journaux new-yorkais n’évoluera plus beaucoup. Il prend alors contact avec Myron Selznick, un agent que Niven a connu par l'intermédiaire de son père, qui lui même avait travaillé pour le père de Myron Selznik, Lewis Selznick.pagebreakTrès vite, Myron Selznick décroche un contrat avec la Warner Bros Pictures et Niven Busch part pour Los Angeles où il écrit son premier film, The Crowd Roars, en collaboration avec quatre autres scénaristes. Le film est ensuite porté à l’écran par le réalisateur Howard Hawks et est adapté en français par Jean Daumery sous le nom de La foule hurle.Pendant les années 30, Niven Busch travaille pour beaucoup de grands studios d'Hollywood. Il écrit principalement de petits films comme The Big Shakedown.pagebreakEn 1938, il est nommé aux Academy Awards pour L'incendie de Chicago, tiré de son histoire We the O'Leary et porté à l'écran par le réalisateur Henry King, mais le film ne reçoit pas de récompense.En 1940, il co-écrit le scénario de Le cavalier du désert pour le réalisateur William Wyler et le producteur Samuel Goldwyn. Peu après, il est amené à travailler comme monteur pour Goldwyn et lui recommande Vainqueur du destin, film dans lequel joue Gary Cooperet Teresa Wright, la future femme de Niven Busch, qu'il épouse en 1942.Installé dans les collines d'Encino, Busch commence à écrire des romans. The Carrington Incident est publié en 1941, suivi du best-seller Duel au soleil (1944), western psycho-érotique, que David Selznick, le frère de Myron, achète et tourne pour le cinéma en 1946 sous le même titre.pagebreakNiven Busch alterne alors l'écriture de scénarios et de romans, dont la plupart deviennent des best-sellers. The Dream of Home, un conte sur le retour des vétérans, est suivi de Les Furies porté à l'écran en 1950 par Anthony Mann.En 1947, La Vallée de la Peur, dont le scénario est écrit par Niven Busch, est réalisé par Raoul Walsh. Il s’agit là du premier western psychologique à l'ambiance sombre dans lequel nous retrouvons comme principaux acteurs, sa femme Teresa Wright etRobert Mitchum.Dans le même temps, Niven Busch adapte le thriller Le Facteur sonne toujours deux fois pour MGM.En 1950, il est également producteur pour le film The Capture, un autre western, dont il a aussi écrit le roman et le scénario.pagebreakAu début des années 50, Teresa Wright et Niven Busch divorcent. Busch décide de quitter Hollywood pour le Nord de la Californie, où il se consacre à son ranch, s'occupe de son bétail et passe le plus clair de son temps à écrire des romans.Il y rencontre Carmencita Baker, qui sera sa femme de 1956 à 1968, et Suzanne de Sanz, qu'il épouse en 1974. En 1951, Raoul Walsh réalise Les Aventures du Capitaine Wyatt, dont Niven Busch a écrit l'histoire et le scénario. Il en est de même pour The Moonlighter porté à l'écran en 1953 par Roy Rowland. Il écrit aussi le scénario de Le trésor de Pancho Villa, réalisé en 1955 par George Sherman.Il arrête sa carrière au cinéma en 1955 pour donner des conférences et des cours dans de prestigieux établissements dont l'Université de Californie où il est professeur. Avant son dernier roman, The Titan Game, il était devenu l'un des meneurs des cercles littéraires éclairés de San Francisco. Il fait une apparition inattendue en tant qu'acteur, à l'âge de 85 ans, dans un petit rôle de L'insoutenable Légèreté de l'être mis en scène en 1988 par Philip Kaufman.Niven Busch meurt à l'âge de quatre-vingt huit ans d'une attaque cardiaque, le 25 août 1991 à San Francisco.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 La Foule En Delire Scénariste -
2015 Scarlett Dawn Scénariste -
2015 College Coach Scénariste -
2015 The big shakedown Scénariste -
1951 Les Aventures du capitaine Wyatt Scénariste -

Stars associées