Nom de naissance Masahiro Shinoda
Naissance (88 ans)
Gifu, Japon
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Après des études de littérature et d'esthétique à l'université de Waseda, il entre en 1953 à la Shochiku comme assistant réalisateur de Noboru Nakamura et de Yasujiro Ozu. Il fait ses débuts derrière la caméra en 1960 avec Un aller simple pour l'amour (Koi no katamichi kippu), à la même époque que ses collègues Oshima et Yoshida, contribuant ainsi au lancement de la « nouvelle vague » Shochiku. Shuji Teramaya écrit les scénarios de quatre de ses premières uvres, ainsi que, plus tard, de son Buraikan (1970). Shinoda se fait remarquer par des films aux recherches esthétiques poussées et à l'écriture neuve comme la Fleur séchée / la Fleur pâle (Kawaita hana, 1964) ou l'Assassinat (Ansatsu, id.), où l'on retrouve souvent l'actrice Shima Iwashita, devenue son épouse. En 1966, avec l'Île du châtiment (Shôkei no shima, sur un scénario de Shintaro Ishihara), il fonde sa propre compagnie de production, la Hyôgen-Sha (Société de l'expression), qui lui permettra de produire en 1969 un de ses films les plus ambitieux, Double Suicide à Amijima (Shinju tenno Amijima), adaptation stylisée d'une pièce bunraku de Chikamatsu. Par la suite, il déçoit souvent, donnant une place excessive à ses obsessions et procédés esthétiques, sur des sujets d'inégale valeur. Parmi ses meilleurs films, citons : Himiko (1974), qui s'interroge de manière symbolique sur les origines du Japon, et Orin la proscrite/ les Chemins de la liberté (Hanare goze Orin, 1977), chronique d'un anarchiste déserteur et d'une musicienne aveugle vers 1918. Il est plus heureux dans les adaptations classiques : Gonza le lancier (Yari no Gonza, 1986, d'après Chikamatsu) que modernes : la Princesse-danseuse (Maihime, d'après Ogai Mori), où il s'enlise dans l'académisme formel. En 1990 il signe Jours d'enfance (Takeshi), une adaptation très libre d'un roman de Hyozo Kashiwabara et en 1995 une biographie du peintre d'estampes Sharaku. Sérénade au clair de lune à Setouchi (Setouchi Munraito Serenade, 1997) raconte le difficile voyage d'une famille vers le pays d'origine du père. Shinoda réalise en 1999 Fukuro no shiro.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1994 Sharaku Réalisateur -
1989 La danseuse Réalisateur -
1984 Les Enfants De Mac Arthur Réalisateur -
1977 Orin la proscrite Réalisateur -
1972 Sapporo Olympiades 1972 Réalisateur, Scénariste -

Stars associées