Nom de naissance John Frankenheimer
Naissance
New York (États-Unis)
Décès
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Fils d'un agent de change juif allemand et d'une mère irlandaise, il poursuit des études à la Lasalle Military Academy. Sa découverte du cinéma remonte aux années 1951-1953, alors qu'il fait son service militaire dans les forces aériennes des États-Unis. Il y apprend la technique et réalise plusieurs courts métrages documentaires. Puis il fait ses débuts comme assistant metteur en scène de télévision, pour la CBS à New York. En novembre 1954, il prend la succession de Sidney Lumet à la direction du programme You Are There. Frankenheimer dirigera plus de 125 dramatiques et, notamment, un certain nombre de la série fameuse Playhouse 90. En 1956, il réalise un premier film pour le cinéma, assez prometteur et remarqué par la critique : Mon père, cet étranger. Il ne réalisera son second film qu'en 1961, après un retour à la TV : c'est le Temps du châtiment, qu'il avait déjà traité dans la série Climax. Il réalisera dans les années suivantes une série de films ambitieux et remarqués : l'Ange de la violence, nouveau portrait de la jeunesse américaine ; le Prisonnier d'Alcatraz, à partir d'un fait divers, histoire de la transformation d'un homme dans l'emprisonnement, thème qu'il retrouvera ailleurs dans son uvre, notamment dans l'Homme de Kiev ; enfin Un crime dans la tête, Sept Jours en mai et l'Opération diabolique, films de politique-fiction qui assoieront sa réputation d'observateur de la société américaine des années 60. Sa mise en scène reconnaissable, caractérisée par un montage rapide et des plans très larges et au grand angle, trahit sa formation télévisuelle, une esthétique qui rappelle également sa dette envers Orson Welles. Il alterne ensuite de manière inégale le spectaculaire (Grand Prix, les Cavaliers) et l'intimisme, registre dans lequel il signe ses films les plus attachants : l'Homme de Kiev, Les parachutistes arrivent, le Pays de la violence. À partir de là l'uvre de Frankenheimer paraît se dépersonnaliser. Il tourne des sujets de commande, où sa sensibilité est inégalement reconnaissable : ainsi French Connection II, Black Sunday, Paiment Cash et Ronin (les meilleurs), Prophecy, À armes égales et l'Île du Dr. Moreau (les plus mauvais).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Mon Père, Cet Étranger Réalisateur -
1999 Piege Fatal Réalisateur -
1998 Ronin Réalisateur -
1995 L'Ile Du Docteur Moreau Réalisateur -
1994 La foret de tous les dangers Réalisateur -

Stars associées