Nom de naissance Jean-Claude Biette
Naissance
Paris
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Né le 6 novembre 1942 à Paris, Jean-Claude Biette, est un réalisateur français. Il est l’un des représentants contemporains du cinéma d'auteur. Les amateurs du genre apprécient grandement ses films confidentiels, mais ceux-ci, d’accès difficile, l'empêchent en même temps de rencontrer le succès auprès d’un large public. Très jeune, Jean-Claude Biette se passionne pour le cinéma. En 1964, à l'âge de vingt-deux ans, il rejoint la rédaction de la revue Les cahiers du cinéma, où il devient critique. Il y reste une vingtaine d'années, période pendant laquelle il n'aura de cesse de défendre les artistes oubliés de l'industrie du septième art, notamment les réalisateurs américains. À la fin des années soixante, voulant échapper au service militaire, Jean-Claude Biette part pour l'Italie, où il devient l'assistant du cinéaste Pier Paolo Pasolini. Il s'essaie à la réalisation en tournant là-bas plusieurs courts-métrages. De retour en France dans les années soixante-dix, il rédige les chroniques Les fantômes du permanent, ayant pour sujet les films anciens diffusés à la télévision. Il réalise, en 1973, le court-métrage La sœur du cadre. Quatre années plus tard, fort de son expérience acquise aux côtés du réalisateur italien, Jean-Claude Biette dirige, en marge du système, son premier long-métrage, Le théâtre des matières. Il y évoque les difficultés endurées par une jeune femme souhaitant devenir actrice au sein d'une troupe de théâtre. Si la trame du film semble basique, le scénario n'en est pas moins très décalé. Le théâtre des matières lui offre l'opportunité de tourner avec Howard Vernon, qui deviendra son acteur-fétiche. Dès ce premier long-métrage, le théâtre, avec lequel il entretient "un rapport d'amour-haine" selon ses dires, sera toujours présent dans ses films. En 1980, Jean-Claude Biette retrouve Howard Vernon pour le tournage de Loin de Manhattan. En 1988, il publie le livre Poétique des auteurs aux éditions P.O.L, maison spécialisée dans la recherche littéraire. Il réalise son troisième long-métrage Le complexe de Toulon en 1996. Il y filme les aventures de deux frères dépourvus de personnalité, égoïstes et critiques envers tous ceux qu'ils croisent. Là encore, Howard Vernon fait partie de la distribution, aux côtés de Jean-Christophe Bouvet et Philippe Chemin. En 1990, Jean-Claude Biette expose sa représentation pessimiste du monde dans la comédie dramatique Le Champignon des Carpathes. Quatre ans après l'incident de Tchernobyl, ce film relate la vie d'une jeune femme victime d'un incident nucléaire en France. Les acteurs Laura Betti, Howard Vernon et Tonie Marshall sont les principaux protagonistes du Champignon des Carpathes. En 1991, Jean-Claude Biette fonde avec Serge Daney, autre réalisateur confidentiel, la revue trimestrielle cinématographique Trafic chez P.O.L. Il en prend la direction l'année suivante suite au décès de son associé et ami. Trafic a pour objectif de traiter l'information cinématographique d'une façon très austère, pour laisser au lecteur la possibilité de se forger sa propre opinion. Le long-métrage Chasse gardée sort sur les écrans en 1992. Jean-Claude Biette réalise Trois ponts sur la rivière en 1998, avec les acteurs Jeanne Balibar et Mathieu Amalric. À travers les aventures d'un couple séparé à la recherche d'une seconde chance, il délivre une fois de plus sa perception anxieuse et pessimiste du monde. En 1999, la radio France Culture lui décerne, pour sa première édition, le prix du Cinéaste de l'année. Cette distinction récompense une personnalité du cinéma pour la qualité de son œuvre ou la force de son engagement". En 2000 et 2001, il publie chez P.O.L Qu'est-ce qu'un cinéaste ? et Cinémanuel. En 2003, son film Saltimbank, avec de nouveau Jeanne Balibar et Jean-Marc Barr, clôt la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Il y aborde les rapports complexes entre l'art et l'argent et y dénonce certains artistes qui se complaisent dans un cinéma commercial, dressant le portait d'une société désenchantée. Jean-Claude Biette décède trois semaines plus tard, le 10 juin 2003 à Paris, à l'âge de soixante ans.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2003 Saltimbank Réalisateur, Scénariste -
1998 Trois ponts sur la riviere Réalisateur, Scénariste -
1995 Le Complexe De Toulon Réalisateur, Scénariste -
1992 Chasse gardée Réalisateur, Scénariste -
1992 Conte d'hiver Acteur Quentin

Stars associées