Nom de naissance Harry Belafonte
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Interprète, Musique
Avis

Biographie

Né en 1927 à Harlem, Harry George Belafonte Jr passe son enfance en Jamaïque. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il décide de rejoindre l’American Negro Theatre où il entame une collaboration avec Sidney Poitier, en montant plusieurs spectacles au Dramatic Workshop de la New School for Social Research de New York. Afin de financer ses études, il est contraint de chanter dans un cabaret de jazz. Il est accompagné par les grands noms de ce mouvement musical comme Charlie Parker ou Miles Davis, puis il se découvre un goût prononcé pour le folk.pagebreakHarry Belafonte se partage alors entre la musique et le théâtre. Il obtient en 1953 le Tony Award pour sa prestation dans John Murray Anderson’s Almanac. Il fait alors ses débuts sur grand écran aux côtés de Dorothy Dandridge dans Bright Road, puis retrouve l’actrice en 1954 pour Carmen Jones. En 1957, il est la tête d’affiche d’Une île au soleil mais il n’abandonne pas pour autant la scène musicale et le théâtre.Véritable star de la chanson, il enregistre des classiques comme "Jamaica Farewell", "Brown Skill Girl" ou "Day-o", qui sera d’ailleurs repris par Tim Burton pour donner naissance à une scène comique de son déjanté Beetlejuice (1988). À la fin des années 50, il fonde sa propre société de production, Harbel, avec laquelle il produit et interprète le thriller de Robert Wise, Le Coup de l’escalier (1959).pagebreakCôté musique, il organise de nombreux concerts et fait connaître au public américain des artistes comme Myriam Makeba et Nana Mouskouri. Il se consacre aussi en grande partie à la défense des droits civils et lutte aux côtés de Martin Luther King. Durant 5 ans, il occupe un poste de conseiller culturel au sein des Peace Corps du Président Kennedy, milite dans de multiples associations culturelles et antiracistes. Il soutient activement Nelson Mandela dans sa lutte contre l’apartheid et occupe un poste d’«ambassadeur» auprès de l’Unicef.Côté cinéma, il tourne un documentaire en hommage à Martin Luther King, King : A Filmed Recorded… Montgomery to Memphis, puis il enchaîne avec le western Buck et son complice (1972) et la comédie Uptown Saturday Night (1974), pour lesquels il retrouve son ami Sidney Poitier. The Player (1992) marque ensuite sa première collaboration avec Robert Altman, jouant à nouveau sous sa direction pour Prêt-à-porter (1995), Kansas City (1996) et Jazz’34 (1998).pagebreakIl devient le premier producteur afro-américain de la télévision américaine et crée l’émission musicale Tonight with Belafonte pour laquelle il remporte un Emmy Award. S’étant ainsi éloigné des plateaux de tournage, il revient cependant au cinéma, après 9 ans d’absence, dans Bobby (2007) d’Emilio Estevez.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2018 BlacKkKlansman : j'ai infiltré le Ku Klux Klan Acteur Jerome Turner
2015 Une Ile Au Soleil Acteur BOYEUR David
2007 Bobby Acteur Nelson
1996 Kansas City Acteur Seldom Seen
1994 White Man Acteur THOMAS Thaddeus

Stars associées