Nom de naissance F Scott Fitzgerald
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Scénario original
Avis

Biographie

Fils de Mollie et Edward Fitzgerald, couple membre de la petite bourgeoisie, Francis Scott Key Fitzgerald, plus célèbre sous le nom de F. Scott Fitzgerald, voit le jour le 24 septembre 1896 à Saint-Paul au Minnesota. Arrogant, prétentieux et ambitieux à l’extrême dès son plus jeune âge, il développe très vite un grand dédain concernant l’incapacité de ses parents à lui assurer le niveau de vie et d’éducation dont il estime être digne, et finit même par les pousser à réaliser l’exploit et le sacrifice financier de lui faire intégrer, en 1913, la très prestigieuse université de Princeton.Son parcours y sera pourtant des plus chaotiques. Sur tous les plans.Son mauvais caractère l’exclut d’emblée des cercles sociaux et populaires des étudiants et lui coûte, surtout, une place très convoitée dans l’équipe de football de l’université. Il en gardera un goût amer tout au long de sa vie. Grâce à son talent pour l’écriture et sa passion pour la poésie, cette situation s’améliore relativement durant sa deuxième année puisqu’il commence à intégrer certains cercles intellectuels et artistiques. Il publie des articles pour les journaux et magazines de l’université (Princeton Tiger et Nassau Literary Magazine) et fait la connaissance d’Edmund Wilson (à qui il réservera son amitié jusqu’à sa mort) et John Peale Bishop, avec lesquels il écrit une comédie musicale pour le Princeton Triangle Club.Mais la poésie l’accapare trop, lui faisant délaisser les cours, et c’est sans diplôme qu’il quitte Princeton en 1917 pour s’engager dans l’armée, alors que les États-Unis prennent part à la Première Guerre mondiale. En juin 1918, devenu sous-lieutenant, il est envoyé dans un camp d’entraînement en Alabama où il rencontre et s’éprend de Zelda Sayre. Il a alors 22 ans, elle en a 18. Cet amour, sa relation avec l’excentrique jeune femme et la nature même de Zelda seront sa plus grande et principale source d’inspiration tout au long de son parcours… à commencer par son premier roman, écrit pour la séduire, et publié pour la première fois le 26 mars 1920 sous le titre L'Envers du Paradis (originellement intitulé Le Romantique Égotiste) aux éditions Scribner's (qui publieront toutes ses œuvres), représentées par Maxwell Perkins.Le succès est immédiat, et ce, en dépit des maladresses certaines de ces débuts. Fitzgerald peut alors épouser sa muse avec laquelle il s’installe en France, où ils mènent un train de vie bien luxueux ; Paris (Montmartre), la Côte d'Azur (l'Hôtel du Cap et Eden Roc), les villas America, Paquita, Eilenroc et la villa Saint-Louis. Il écrit, durant cette période, deux autres romans ; Les Heureux et les Damnés (1922) et surtout Gatsby le magnifique (1925), un des chefs-d'œuvre de sa carrière d’écrivain. Cette dernière œuvre sera l’occasion de rencontrer et de fortement impressionner Ernest Hemingway, alors jeune journaliste, dont il lancera la carrière. Gatsby le magnifique sera publié en avril 1925 et ne connaitra pas le raz-de-marée de succès rêvé et escompté par son auteur. En dépit des critiques favorables et du retour financier assez bon du livre, Fitzgerald n’en retiendra qu’une grande déception et une amertume croissante. Ce sont les nouvelles que l’écrivain produit depuis 1920 qui lui rapportent le plus, tant matériellement que populairement. Il en écrira plus de cent soixante, et n’en gardera que quarante-six (dont notamment Flappers and Philosophers en 1920, Les Enfants du Jazz en 1922, All the Sad Young Men en 1926, et Un diamant gros comme le Ritz en 1935) qu’il partage en quatre recueils. À l’époque, les journaux américains, et particulièrement le Saturday Evening Post, s’arrachent ces histoires et les paient une fortune, ce qui permet alors à l’auteur de maintenir le niveau de vie exagérément haut et exigeant de son épouse. Dès la fin des années 20, Zelda, dont l’égo et la nature exubérante souffrent profondément d’être relégués loin derrière la carrière de son mari, sombre progressivement dans la schizophrénie. Mais c’est en 1930, quand son cas s’aggrave, qu’elle entame une longue série d’hospitalisations dans plusieurs cliniques de grande renommée.En 1931, le couple retourne aux États-Unis.De son côté, Fitzgerald se réfugie dans l’alcool où il tente de noyer son amertume et la frustration de ses grandes ambitions. Son histoire avec Zelda, le cercle infernal de son alcoolisme, ainsi que les dépressions nerveuses et les sérieux déboires financiers, auront au moins le mérite de lui inspirer deux romans majeurs ; Tendre est la nuit, sorti en 1934 (chronique affichée de la décadence de son couple) et Fêlure, publié en 1945 (récit autobiographique de la dégradation de son moral et de son état psychologique). Dès 1937, l’auteur travaille comme scénariste à Hollywood, un métier qu’il abhorre, aggravant ainsi son état dépressif déjà très avancé. Il y puisera pourtant l’inspiration pour écrire son dernier roman, Le Dernier Nabab (publié, à titre posthume, en 1941), avant de s’éteindre le 21 décembre 1940, laissant cette œuvre inachevée. À peine remarqué du vivant de l’écrivain, le talent de F. Scott Fitzgerald est aujourd’hui pleinement reconnu, lui valant, entre autres titres prestigieux, d’être cité comme « chef de file de la Génération perdue », « représentant de L'Ère du Jazz » ou encore, plus simplement, comme l’un des meilleurs et plus talentueux écrivains américains de sa génération.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 La Femme Aux Cheveux Rouges Scénariste -
2015 Marie-antoinette Scénariste -
1939 Trois Camarades Scénariste -

Stars associées