DR

Une histoire paranormale en prime time, c'est osé et tellement rare dans la fiction française.

Si les créateurs tricolores s'aventurent volontiers dans l'univers du polar, du social ou du médical, rares sont ceux qui ont osé tenter le pari du fantastique. Les séries françaises du genre se comptent sur les doigts des deux mains. Mais TF1 prend sa chance ce soir, et diffusera en prime time les premiers épisodes du Secret d'Elise, une histoire de fantôme, à travers les époques, créée par David Schulner et réalisée par Alexandre Laurent. Avec son casting alléchant (Bénabar, Bruno Salomone, Stéphane Freiss, Hélène de Fougerolles...) elle devrait réussir à attirer un large public.

Peu importe son score, Le Secret d'Elise restera comme un petit événement, puisque (si l'on met de côté Joséphine, ange gardien) c'est la première fois depuis dix ans que TF1 proposera une création fantastique. La dernière date en effet de 2007. Il s'agissait de Mystère, une grande saga de l'été un peu gauche, débordant de phénomènes paranormaux.

D'une manière générale, la fiction française est très frileuse, lorsqu'il s'agit de se risquer dans ce genre à fans. Hormis le vieux Belphégor et son fantôme du Louvre (créé par Claude Barma et diffusé en 1965) et quelques ovnis comme l'excellent Visiteur du futur de François Descraques ou la série événement de Canal +, Les Revenants, il existe, au final, très peu de créations fantastiques made in France.

On se souvient quand même de la tentative David Nolande, en 2006, sur France 2, avec Frédéric Diefenthal, dans la peau de ce personnage qui fait des rêves prémonitoires, où il voit des gens mourir les uns après les autres... Mais la série n'a pas rencontré son public et a été arrêtée après une saison.

DR

Un an plus tard, France Télévision essaya Greco, ou l'histoire d'un capitaine de police, qui, après un coma, reçoit la visite de personnes disparues qui veulent qu'on leur rende justice. Mais là aussi, la série portée par Philippe Bas (future star de Profilage) s'arrêtera au bout de six épisodes.

On peut également citer La prophétie d'Avignon (2007, avec Louise Monot) ou Éternelle (2009, avec Claire Keim), des sagas de l'été sans suite. Et puis... c'est à peu près tout. Alors Le Secret d'Elise va-t-elle enfin ouvrir la voie à la série paranormale à la française ?