Chantons sous la pluie
MGM
Chantons sous la pluie
MGM
Chantons sous la pluie
MGM
Chantons sous la pluie
MGM
Chantons sous la pluie
MGM
Chantons sous la pluie
MGM
Chantons sous la pluie
MGM
Chantons sous la pluie
Chantons sous la pluie
Chantons sous la pluie
Chantons sous la pluie
Chantons sous la pluie
Chantons sous la pluie
Chantons sous la pluie

"Le film était plus dur, en fait, car j'avais mal partout, surtout à la tête et aux pieds."

A l'heure du confinement général, l'envie de danser vous démange ? Première vous propose de (re)voir quelques scènes dansantes cultes du cinéma... Voici un grand classique pour démarrer la journée : "Good Morning", de Chantons sous la pluie.

Debbie Reynolds en trois chansons cultes

Voilà un morceau qui met immédiatement de bonne humeur ! Sa chorégraphie impressionne toujours autant, 68 ans après sa sortie, mais saviez-vous qu'elle avait été vécue comme un cauchemar par son actrice principale ? Au sein de sa biographie Unsinkable (Insubmersible: Mémoires, en français), Debbie Reynolds révélait qu'elle avait beaucoup souffert sur le tournage du film, en particulier pour cette séquence, qui a demandé 15h de prises de vue. Accompagnée de Gene Kelly et Donald O’Connor, la jeune actrice, qui avait seulement 19 ans à l'époque, a du faire et refaire les mêmes pas en boucle, le réalisateur Stanley Donen voulant minimiser les coupes. Il n'y en a d'ailleurs que 9 au cours de la séquence.

De Chantons sous la Pluie à Drôle de frimousse : le best of de Stanley Donen

"Tourner Chantons sous la pluie et accoucher furent les deux choses les plus difficiles de ma vie, expliquait la regrettée maman de Carrie Fisher, en 2013. Le film était plus dur, en fait, car j'avais mal partout, surtout à la tête et aux pieds. Tout simplement parce que je n'étais pas une danseuse. J'ai eu trois mois de répétition pour apprendre tout ce que Gene Kelly et Donald O'Connor répétaient depuis des années !" Au sein de cette même autobiographie, la comédienne se souvient d'ailleurs d'avoir éclaté en sanglots dans l'une des salles des studios de la MGM, avant d'être réconfortée par Fred Astaire : "Tu n'en mourras pas. C'est ça, d'apprendre à danser. Si tu n'en baves pas, c'est que tu ne t'y prends pas bien."

Ecoutant les conseils de Gene Kelly ("Souris et surtout, ne regarde pas tes pieds !"), Debbie Reynolds fait finalement preuve d'un talent certain pour la danse et la séquence en question se regarde toujours avec autant de plaisir. Dans le cœur du public, elle a même détrôné le film pour lequel elle avait été crée, pourtant porté par Judy Garland et Mickey Rooney : Place au rythme, sorti en 1939.

Les meilleurs feel-good movies