DR
VISUAL
DR
VISUAL
DR
VISUAL
DR
VISUAL
DR
VISUAL
DR
VISUAL
DR

Beau

Pas beau

Beau

Pas beau

Beau

Pas beau

Beau

Pas beau

Beau

Pas beau

Beau

Alors qu'il est aujourd'hui un modèle d'élégance et de sex-appeal, la star de James Bond n'a pas toujours eu la classe.

Toujours à l'affiche de 007 Spectre (4,5 millions d'entrées en France pour l'instant) - le nouvel épisode des aventures de James Bond dirigé par Sam Mendes avec notamment Christoph Waltz, Léa Seydoux et Monica Bellucci -, la star britannique Daniel Craig s'impose aujourd'hui sans conteste comme un homme d'une classe folle et débordant d'allure et d'élégance.

Le James Bond blond, qu'on connaît tout en muscles secs, épaules larges, mâchoires carrées, costards cintrés et nœuds pap', n'a pas toujours été l'ambassadeur du chic britannique !
En effet, grâce au fascinant pouvoir d'Internet, nous avons mis la main sur des clichés de l'acteur datant du milieu des années 90, alors qu'il incarnait un certain George "Geordie" Peacock dans la série de la BBC Our Friends from the North, dépeignant le quotidien d'une bande de mineurs dans les années 60.

Ryan Gosling : la star de The Big Short n'a pas toujours été si sexy

Et là, c'est le drame.
Envolés le sex-appeal, la virilité, le charisme. Il ne reste qu'un jeune homme aux cheveux filasses et rouflaquettes façon perruque d'époque.
Pêle-mêle, il nous évoque un mélange on ne peut plus douteux d'un Brad Pitt cheap dans Entretien avec un vampire, d'un Jean-Pierre François endimanché, ou d'un Brice de Nice d'outre-Manche.

La production du 25e James Bond sera lancée au printemps 2016

Bref, Daniel Craig n'a pas toujours été si sexy.

La bande-annonce de 007 Spectre, toujours à l'affiche :