Les Éternels : Un fascinant portrait de la Chine [Critique]

Jia Zhangke signe une fresque chinoise mais surtout la plus belle déclaration d’amour imaginable.

Les éternels : Une femme au milieu des cendres [Cannes 2018]

Cinq ans après son Prix du scénario pour A Touch of Sin, le chinois Jia Zhang-ke revient avec une magnifique portrait de femme.