ABACA

Le couple est en instance de divorce.

Thomas Langmann est visé par une plainte pour violences et harcèlement, déposée par Céline Bosquet, sa femme, révèlent Closer et Le Point. Le couple est en instance de divorce et vit séparé depuis août, la jeune femme de 33 ans assurant qu’elle ne supportait plus les "dérives de son mari", comme l’indique un ami proche. Depuis leur séparation, le producteur de The Artist aurait envoyé près de 1 500 SMS à Céline Bosquet.

#MeToo : Le président des Oscars visé par une enquête 

Cette rupture surviendrait après l’irruption dans leur entourage d’un membre de grand banditisme (et ancien candidat de télé-réalité) ayant fait l’objet de de plusieurs condamnations, l’indiquent nos confrères du Parisien. "Elle est terrorisée. Céline ne connaît pas et ne veut pas connaître ce milieu. C’est une jeune femme de bonne famille, bien éduquée, bien élevée et qui a peur pour ses enfants", rapporte le même ami. "Elle est moralement minée par ces menaces de plus en plus pressantes à son encontre. Elle est oppressée", continue le proche.

Terry Gilliam est contre le mouvement #MeToo

Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, les sociétés de production de Thomas Langmann sont au bord de la cessation de paiement. La Petite Reine et la Petite Reine Production s’effondrent sous les dettes et ont été placées sous la surveillance d’un mandataire. Contacté par Le Point, le producteur semble prêt à en découdre face à l’ancienne présentatrice du journal week-end sur M6. "Elle me demande 60 000 euros de pension mensuelle. Je ne vais pas me laisser faire", assure-t-il.