Date de sortie 10 octobre 2018
Durée 88 mn
Réalisé par Michel Blanc
Avec Karin Viard , Carole Bouquet , Charlotte Rampling
Scénariste(s) Michel Blanc
Distributeur UGC Distribution
Année de production 2018
Pays de production France
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Voyez comme ils dansent… Julien sent comme une présence hostile derrière lui en permanence. Alex, son fils apprend qu’Eva, lycéenne de 17 ans a oublié de le prévenir qu’il allait être père. La mère d’Eva, Véro, dans une sale passe depuis sa naissance pense qu’elle va être obligée d’arracher le sac des vieilles pour nourrir le futur enfant. Elizabeth, dont le mari Bertrand s’est volatilisé, voit sa maison dévastée par une perquisition. Lucie exaspérée par les délires paranos de Julien, son mari, est au bord du burn out conjugal. Serena, la maîtresse de Julien sent qu’il lui ment. Julien ne sent pas que Serena lui ment aussi. Loïc, fils ainé de Véro, seul élément stable de la bande ne l’est pas tant que ça. Sans oublier un absent toujours très présent…

Suite d’Embrassez qui vous voudrez (1,5 million d’entrées en 2002) : certains se sont mariés, d'autres ont divorcé, les enfants ont grandi...

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Dernières News

Première séances du 10 octobre 2018 : Venom rafle la première place malgré les critiques mitigées

Voyez comme on danse et Girl dépassent les 1 000 entrées. (Source : Le Film français)

Voyez comme on danse - Michel Blanc : "Le dialogue pour le dialogue, ça a toujours un côté artificiel"

Michel Blanc revient en grande forme derrière la caméra (et devant) avec Voyez comme on danse qui sort en salle aujourd'hui

Casting

Voyez comme on danse affiche
UGC Distribution
Voyez comme on danse affiche

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Suite, seize ans plus tard, d’Embrassez qui vous voudrez, Voyez comme on danse n’a conservé du casting original que Rampling, Viard et Bouquet côté filles, Dutronc et Blanc côté garçons –dans des rôles en retrait. Recentré sur ces dames, soudées par leur amitié née dans l’adversité, le nouveau Michel Blanc évoque toujours la difficulté d’être femme (mère, épouse, amante) dans un monde en mutation qu’elles savent désormais mieux domestiquer. Victimes de cette prise de pouvoir soft, les hommes brillent toujours autant par leur médiocrité, comme ce Julien (Rouve), nouveau compagnon de Lucie (Bouquet), parano et menteur. Portraitiste et dialoguiste hors pair, Michel Blanc signe une nouvelle comédie chorale efficace, sans doute moins originale et corrosive que la précédente mais bien au-dessus de la moyenne