Titre original Kishibe no tabi
Date de sortie 30 septembre 2015
Durée 128 mn
Réalisé par Kiyoshi Kurosawa
Avec Tadanobu Asano , Akira Emoto , Eri Fukatsu
Scénariste(s) Kiyoshi Kurosawa
Distributeur Version originale / Condor
Année de production 2015
Pays de production JP

Synopsis

En plein cœur du Japon, Yusuke convie sa compagne Mizuki à un véritable périple à travers les villages et les rizières. A la rencontre de ceux qu'il a croisés sur sa route depuis ces trois dernières années, depuis ce moment où il s'est noyé en mer, depuis ce jour où il est mort. Pourquoi est-il revenu ? Que veut-il confier à Mizuki avant son départ ?D'après Kishibe No Tabi de Kazumi Yumoto

Offres VOD de Vers l'Autre Rive

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Vers l'Autre Rive

Photos de Vers l'Autre Rive

DR
DR
Version Originale / Condor
Version Originale / Condor
Version Originale / Condor / Journey to the shore Film Partners / Comme des Cinémas
Version Originale / Condor / Journey to the shore Film Partners / Comme des Cinémas
Version Originale / Condor / Journey to the shore Film Partners / Comme des Cinémas
Version Originale / Condor / Journey to the shore Film Partners / Comme des Cinémas

Vers l'Autre Rive

Vers l'Autre Rive

Vers l'Autre Rive

Vers l'Autre Rive

Vers l'Autre Rive

Vers l'Autre Rive

Vers l'Autre Rive

Vers l'Autre Rive

Casting de Vers l'Autre Rive

Akira Emoto
Mr Hoshitani
Masao Komatsu
Mr Shimakage

Critiques de Vers l'Autre Rive

  1. Première
    par Hendy Bicaise

    Après trois ans d’absence, Yusuke revient chez lui. Kiyoshi Kurosawa le filme comme s’il était un spectre de son terrifiant "Kaïro" (2001). Et pour cause Yusuke est mort. Son épouse, Mizuki, reçoit la nouvelle avec simplicité et l’accompagne même à la rencontre d’autres fantômes souhaitant rester auprès de leurs proches. Mais à mi-parcours, Kurosawa rebat les cartes, redoutant l’effet catalogue de son récit et la linéarité du road-movie. La route devient alors sinueuse, l’émotion s’infiltre jusque dans les intrigues parallèles et le cinéaste japonais ménage des pauses à teneur métaphysique. La marque d’un auteur en perpétuelle réinvention, ce que son prochain film, tourné en France, devrait confirmer