Date de sortie 9 janvier 2013
Durée 137 mn
Réalisé par Paul Thomas Anderson
Avec Joaquin Phoenix , Philip Seymour Hoffman , Amy Adams
Scénariste(s) Paul Thomas Anderson
Distributeur Metropolitan FilmExport
Année de production 2012
Pays de production Etats-Unis
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Freddie, un vétéran, revient en Californie après s’être battu dans le Pacifique. Alcoolique, il distille sa propre gnôle et contient difficilement la violence qu’il a en lui…Quand Freddie rencontre Lancaster Dodd – « le Maître », charismatique meneur d’un mouvement nommé la Cause, il tombe rapidement sous sa coupe...Le film est présenté lors de la Mostra de Venise 2012.

Toutes les séances de The Master

Photos de The Master

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Chuck Zlotnick
DR
DR
DR
Phil.Bray
Phil.Bray
Phil.Bray
Phil.Bray
Phil.Bray
DR
DR
DR
DR

The Master

The Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

the Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

The Master

Affiche Us

The Master

Affiche Us

The Master

Affiche Française

The Master

Poster Us

Casting de The Master

Joaquin Phoenix
Freddie Quell
Amy Adams
Peggy Dodd

Critiques de The Master

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Comme dans There will be blood, Paul Thomas Anderson gagne la partie dès les premières séquences de The master, qui propulsent le spectateur à une altitude si élevée qu’il lui sera difficile de redescendre. L’utilisation de la pellicule 65mm ne fait qu’augmenter la puissance des images (une vue plongeante sur les eaux malaxées par les hélices d’un bateau), qui révèlent le tumulte intérieur agitant le personnage joué par Joaquin Phoenix. (...) Maigre, le sourcil chiffonné, l’oeil noir et la bouche déformée par un rictus, Phoenix fait peur, tellement il se confond avec ce personnage imprévisible et violent qui aura sans aucun doute du mal à se réadapter dans le monde normal. (...) Philip Seymour Hoffman joue [un] charlatan charismatique (vaguement inspiré de L. Ron Hubbard, l’inventeur de la scientologie), et la rencontre des deux personnages devient le sujet du film. (...) Une fois la machine lancée, le film se nourrit de la synergie générée par les deux acteurs, tous les deux en super forme. (...) Il y a de l’oscar dans l’air, surtout pour Phoenix, qui semble renaître de ses cendres après des vacances prolongées.