Date de sortie 17 juin 2015
Réalisé par Peter Strickland
Avec Sidse Babett Knudsen , Chiara D'Anna , Fatma Mohamed
Scénariste(s) Peter Strickland
Distributeur The Jokers Bac films
Année de production 2015
Pays de production GB
Producteurs Andy Starke
Genre Drame

Synopsis

Quelque part, en Europe, il n'y a pas si longtemps...Cynthia et Evelyn s'aiment.Jour après jour, le couple pratique le même rituel qui se termine par la punition d'Evelyn, mais Cynthia souhaiterait une relation plus conventionnelle.L'obsession d'Evelyn se transforme rapidement en une addiction qui mène leur relation à un point de rupture...

Toutes les séances de The Duke of Burgundy

Dernières News sur The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy, l'Empire des sens, La Secrétaire : 15 films plus BDSM que 50 nuances de Grey

Cinquante Nuances de Grey sera à l'honneur ce week-end à la télévision.

Les meilleures bandes originales de 2015

De Vice Versa à Star Wars, les meilleures BO de 2015 sont là.

Photos de The Duke of Burgundy

DR
DR
The Joker / Rook Films / The British Film Institute / Channel Television Corporation
The Joker / Rook Films / The British Film Institute / Channel Television Corporation
The Joker / Rook Films / The British Film Institute / Channel Television Corporation
The Joker / Rook Films / The British Film Institute / Channel Television Corporation
The Joker / Rook Films / The British Film Institute / Channel Television Corporation
The Joker / Rook Films / The British Film Institute / Channel Television Corporation
The Joker / Rook Films / The British Film Institute / Channel Television Corporation

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

The Duke of Burgundy

Casting de The Duke of Burgundy

Fatma Mohamed
L'ébéniste
Kata Bartsch
le docteur Lurida

Critiques de The Duke of Burgundy

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    Le précédent film de Strickland, "Berberian Sound Studio", était un exercice de style assez mortifère, un hommage fétichiste aux grandes heures du "giallo" où cinéphilie finissait par rimer avec taxidermie. Trop référencé, pas assez incarné, étouffant. Ici, la méthode reste la même. Le film est un "à la manière de" ultrastylisé ayant payé son tribut au pape de l’érotisme 70s Jess Franco, mais le résultat est dix fois plus satisfaisant. Racontant la relation SM entre deux femmes sur un mode tragi-comique, Strickland parvient à dépasser la vignette nostalgique et donne enfin vie à ses fantasmes rétro. Il invente un monde hors du temps, un monde de cinéma, suprêmement voluptueux.