Titre original Suicide Squad
Date de sortie 3 août 2016
Réalisé par David Ayer
Avec Joel Kinnaman , Jared Leto , Will Smith
Scénariste(s) David Ayer
Distributeur Warner Bros Pictures France
Année de production 2015
Pays de production États-Unis
Genre Fantastique

Synopsis

Les pires méchants de l’univers DC Comics réunis dans un même film. 
C'est tellement jouissif d'être un salopard ! Face à une menace aussi énigmatique qu'invincible, l'agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu'aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s'embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu'au moment où ils comprennent qu'ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

Offres VOD

Nolim Films SD HD Nolim Films 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 13.99  € Acheter
Orange 4K HD SD Orange 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 9.99  € Acheter
FilmoTV HD SD FilmoTV 7.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 16.99  € Acheter

Photos

DR
Warner Bros. France / DC Entertainment / Entertainment Inc / Ratpac-Dune Entertainment LLC
Warner Bros. France / DC Entertainment / Entertainment Inc / Ratpac-Dune Entertainment LLC
Warner Bros. France / DC Entertainment / Entertainment Inc / Ratpac-Dune Entertainment LLC

Suicide Squad

Suicide Squad

Suicide Squad

Suicide Squad

Critiques

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Au départ, tout va bien. Les trente premières minutes de Suicide Squad sont consacrées à la présentation des membres de l'équipe. Des criminels plus ou moins tarés, du sniper tueur à gages à l'homme-crocodile, forcés de se mettre au service du gouvernement. Succession de vignettes barrées et brouillonnes, gravitant autour d'une super-prison pour super-méchants, grouillant à l'ombre de Batman et Superman en mode playlist. Chaque apparition de personnage possèdant sa propre chanson, de Sympathy of the Devil à Fortunate Son. C'est fun, c'est léger, ça marche formidablement bien parce que ça ne se prend réellement jamais au sérieux. (...) Mais le chaos ne survit pas à la présence de l'ordre et dès que Suicide Squad se met à avoir dans sa deuxième partie un semblant de direction, tout s'effondre. Paradoxalement. Au milieu du film, dès que les membres du Squad se rassemblent pour affronter une menace terrifiante et surhumaine, il y a un moment de flottement où nos antihéros se demandent ce qu'ils foutent là, au fond. Avant de se laisser convaincre et de partir fleur au fusil accomplir leur mission. Le film enchaîne alors les clichés scénaristiques les plus patauds et s'abîme dans une scène finale consternante, aux confins du nanar.