Titre original Star Wars Episode 8 : The Last Jedi
Date de sortie 13 décembre 2017
Réalisé par Rian Johnson
Avec Daisy Ridley , John Boyega , Oscar Isaac
Scénariste(s) Lawrence Kasdan, Simon Kinberg
Distributeur The Walt Disney Company France
Année de production 2017
Pays de production États-Unis
Genre Science-Fiction
Couleur Couleur

Synopsis

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Infos de la rédaction

<p><strong>[Actualisation du 14 avril 2017]</strong> Disney a profité de la Star Wars Celebration pour dévoiler <a href="http://www.dailymotion.com/video/x5i9h0u_star-wars-the-last-jedi-bande-…; target="_blank">la première bande-annonce des<em> Derniers Jedi.</em></a></p>
<p><strong>[Actualisation du 17 février 2017]</strong> Le titre français de <em>The Last Jedi</em> a été révélé : <a href="http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Star-Wars-The-Last-Jedi-revel… s'agit de <em>Les Derniers Jedi</em></a>.</p>
<p><strong>[Actualisation du 23 janvier 2017]</strong> <a href="http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/L-Episode-8-de-Star-Wars-s-ap… a révélé le titre de l'Episode 8 : il s'agira de </a><a href="http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/L-Episode-8-de-Star-Wars-s-ap… Last Jedi</em></a>.</p>
<p><strong>Date de sortie :</strong> La sortie de l'Episode 8 de Star Wars est prévu pour le 13 décembre 2017 en France et le 15 décembre aux Etats-Unis. Dans cinq pays (République tchèque, Italie, Portugal, Pologne et Russie), le film sortira le 14 décembre.</p>
<p><strong>Bande-annonce :</strong> Une première vidéo dévoilant un bout du making of du film a été mise en ligne en février 2016. Le trailer a été dévoilé plus d'un an plus tard, en avril 2017.</p>
<p><strong>Casting :</strong> A l'exception d'Harrison Ford, tous les acteurs importants de la nouvelle trilogie seront de retour, nouveaux (Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Andy Serkis, Adam Driver...) et anciens (Carrie Fisher, Mark Hamill). Deux nouveaux acteurs connus débarquent: Laura Dern et Benicio Del Toro.</p>

Dernières News

Star Wars 8 : comment l’entraînement de Rey annonçait le combat final

Un montage vidéo montre un lien troublant entre les deux scènes.

Critiques

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Une fois les lumières rallumées, une fois qu'on reprend notre souffle, on réalise que si Les Derniers Jedi surprend, c'est par son ampleur impressionnante : long de plus de 2h30, il s'articule entre plusieurs gros actes, avec une telle succession de climax dans son dernier tiers que Les Derniers Jedi finit par ressembler à un film de James Cameron (cf. les triple climax d'Aliens ou Terminator 2). Pas à un film flashy de décorateur. Au fond, malgré un catalogue de bestioles très satisfaisant et qui utilise beaucoup les techniques d'animatroniques, Rian Johnson vise l'épure. Les décors du film sont volontairement réduits (la planète-minérale de Cait est ainsi une vraie idée visuelle, très picturale). Le réalisateur cherche moins le décorum de space opera qu'à régler son sort à l'héritage plus ou moins encombrant de la mythologie de George Lucas.

    Si Abrams rétablissait l'équilibre dans la Force (la saga) avec l'Episode 7, à charge pour Johnson -qui piochait élégamment dans ses classiques SF/action pour livrer Looper- de l'emmener dans un territoire où l'ancien se mêle au nouveau, de fournir pour de bon le mode d'emploi de l'avenir de la franchise cinéma (et évidemment de la nouvelle trilogie post-Episode 9 qu'il a vendue à Lucasfilm). Le film est également un vrai film de guerre, dès sa séquence d'ouverture, héritier en droite ligne des films de propagande héroïque issus de la Seconde Guerre Mondiale comme le tout premier Star Wars en 1977. Plus de Wars, moins de Star. Un film de guerre qui laisse souvent bouche bée face à son sens du cadre et son ampleur dingues.

    Mais, en fin de compte, c'est le poids hallucinant du drame -familial, politique- qui donne toute sa puissance aux Derniers Jedi. Surtout familial : le personnage de Kylo Ren atteint enfin les dimensions tragiques promises par l'Episode 7, et bien au-delà ; tandis que le film ne s'effondre jamais sous le poids de l'hommage larmoyant à Carrie Fisher(dont le rôle de Leia se révèle bien essentiel à la dramaturgie de la série dans son ensemble). Venez pour le spectacle, restez pour la tragédie. Machines infernales, Sophocle dans les étoiles. Le mot "hubris" (traduit par "orgueil" dans le sous-titrage) qui revient sans cesse dans la bouche de Luke Skywalker (Mark Hamill, aussi cool que bouleversant, fait face au rôle de sa vie). On brûle de vous raconter comment, on ne peut pas. Car le film exprime que l'épreuve ultime de notre pop culture en 2017, c'est justement de devoir brûler les vieilles choses, les objets de notre nostalgie qui nous inspirent autant qu'ils nous enferment. Ce qu'accomplit Les Derniers Jedi. C'est un film de fan qui a enfin grandi. Les Derniers Jedi est un film grand.