Titre original Shokuzai
Date de sortie 29 mai 2013
Réalisé par Kiyoshi Kurosawa
Avec Kyoko Koizumi , Kenji MIZUHASHI , Yû Aoi
Scénariste(s) Kiyoshi Kurosawa
Distributeur Version originale/ Condor
Année de production 2013
Pays de production JP
Genre Drame

Synopsis

Dans la cour d’école d’un paisible village japonais, quatre fillettes sont témoins du meurtre d’Emili, leur camarade de classe. Sous le choc, aucune n’est capable de se souvenir de l’assassin. Asako, la mère d’Emili, désespérée de savoir le coupable en liberté, convie les quatre enfants chez elle pour les mettre en garde : si elles ne se rappellent pas du visage du tueur, elles devront faire pénitence toute leur vie. Quinze ans après, que sont-elles devenues ? Sae et Maki veulent se souvenir.

Offres VOD de Shokuzai - Celles qui Voulaient se Souvenir

FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 8.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Imineo SD HD Imineo 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Shokuzai - Celles qui Voulaient se Souvenir

Photos de Shokuzai - Celles qui Voulaient se Souvenir

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Shokuzai - Celles qui Voulaient se Souvenir

Shokuzai - Celles qui Voulaient se Souvenir

Shokuzai - Celles qui voulaient se souvenir

Affiche Française

Shokuzai - Celles qui voulaient se souvenir

Shokuzai - Celles qui voulaient se souvenir

Shokuzai - Celles qui voulaient se souvenir

Shokuzai - Celles qui voulaient se souvenir

Casting de Shokuzai - Celles qui Voulaient se Souvenir

Kyoko Koizumi
Asako Adachi

Critiques de Shokuzai - Celles qui Voulaient se Souvenir

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Drôle d’idée de sortir cette minisérie prévue pour une diffusion télé. Après un prologue qui décrit le traumatisme, quatre chapitres sont dédiés à chacune des femmes, quinze ans après les faits. Entre chronique déprimée et mélodrame extravagant, ils composent une étude lourdement symbolique sur le thème de l’innocence perdue. Tel quel, l’ensemble étant trop long à projeter d’une seule traite, le distributeur a donc décidé de sortir la saga en deux parties : Celles qui voulaient se souvenir et Celles qui voulaient oublier (en salles le 5 juin). Le problème est qu’il est impossible de saisir le second volet sans avoir vu le premier. Pourtant, une version courte aurait pu être aisément montée en se concentrant sur les deux personnages les plus intéressants : une enseignante (jouée par la chaleureuse Eiko Koike) et la mère de la fillette, dont on découvre l’invraisemblable passé.