Date de sortie 5 février 2020
Durée 80 mn
Réalisé par Tanguy de Kermel
Scénariste(s) Valérie Magis, Jean Regnaud
Distributeur StudioCanal
Année de production 2019
Pays de production France, Belgique
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

SamSam, le plus petit des grands héros, n’a toujours pas découvert son premier super pouvoir, alors qu’à la maison et à l’école, tout le monde en a un ! Devant l’inquiétude de ses parents et les moqueries de ses camarades, il part à la recherche de ce pouvoir caché. Avec l’aide de Méga, la nouvelle élève mystérieuse de son école, Samsam se lance dans cette aventure pleine de monstres cosmiques... 

Offres VOD de SamSam

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de SamSam

Photos de SamSam

GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
Studio Canal
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Critiques de SamSam

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Au départ, il y a une BD créée par Serge Bloch pour le magazine Pomme d’Api, devenue en 2007 une série d’animation signée Tanguy de Kermel. Et douze ans plus tard, les aventures de SamSam débarquent pour la première fois au cinéma sous la direction du même réalisateur. SamSam, fils de superhéros, s’y désole de n’avoir pas découvert son superpouvoir, à la différence de tous ses copains d’école. Il va alors partir à sa recherche en faisant fi des dommages collatéraux que cela peut entraîner pour sa communauté, soudain sous la menace d’un monstre cosmique à la croissance exponentielle. Soyons clairs : ce n’est pas Les Indestructibles et les adultes n’y trouvent pas vraiment leur compte. Mais la vivacité colorée de l’ensemble, le talent à s’adresser aux plus petits sans discours abêtissant et la tendresse jamais mièvre de ces péripéties finissent par emporter le morceau.