Titre original Polisse
Date de sortie 19 octobre 2011
Réalisé par Maïwenn
Avec Joey Starr , Maïwenn , Karin Viard
Scénariste(s) Maïwenn, Emmanuelle Bercot
Distributeur Mars Distribution
Année de production 2011
Pays de production FR
Producteurs Alain Attal
Genre Drame

Synopsis

Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec…Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ?Fred, l’écorché du groupe, aura du mal à supporter le regard de Melissa, mandatée par le ministère de l’intérieur pour réaliser un livre de photos sur cette brigade.Le film a remporté le Prix de Jury au Festival de Cannes 2011.

Offres VOD de Polisse

ARTE FRANCE ARTE FRANCE 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Polisse

Dernières News sur Polisse

JoeyStarr : "Je commence à peine à me sentir actrice !"

Polisse sera diffusé dimanche 2 juin à 20h55 sur TFX. Redécouvrez pour l'occasion notre interview de l'acteur-rappeur lors de la sortie du film.

Audiences TV : La série Clem devance Polisse

Avec L'Agence tous risques et Seven, la TNT est en forme.

Photos de Polisse

DR
DR

Polisse

Polisse

Critiques de Polisse

  1. Première
    par Philippe Jambet

    Écrasés sous les questionnements existentiels, ses deux films précédents révélaient néanmoins une cinéaste douée pour traquer la vérité jusqu’à l’excès. Polisse participe de cette quête. À l’instar de la faute d’orthographe dans le titre, le film n’est pas parfait, mais on s’en fout tant les quelques scories ne contreviennent jamais à sa puissance émotionnelle. Maïwenn se révèle une réalisatrice accomplie, suffisamment sûre de son art pour laisser de côté l’ostentatoire et mettre son talent au service des autres. Cet altruisme donne au film une pulsion de vie déchirante.