Titre original Parlez-moi de vous
Date de sortie 11 janvier 2012
Réalisé par Pierre Pinaud
Avec Nicolas Duvauchelle , Nadia Barentin , Patrick Fierry
Scénariste(s) Pierre Pinaud
Distributeur Diaphana
Année de production 2011
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

À 40 ans, Mélina est la voix la plus célèbre de France. Animatrice à la radio, la nuit à l’antenne elle résout les problèmes affectifs et sexuels des auditeurs avec impertinence, humour et sans tabou. Tout le monde connaît sa voix, mais personne ne connaît son visage. Dans la vie, elle évite tout contact et vit comme une vieille fille dans les beaux quartiers.Partie à la recherche d’une mère qu’elle n’a jamais connue, elle découvre que celle-ci vit au sein d’une famille nombreuse, en banlieue. Elle décide de s’approcher d’elle, incognito....

Offres VOD de Parlez-moi de vous

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 7.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD MYTF1VOD 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Parlez-moi de vous

Dernières News sur Parlez-moi de vous

Photos de Parlez-moi de vous

DR
DR
DR
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa

Parlez-moi de vous

Parlez-moi de vous

Parlez-moi de vous

Affiche du film

"Parlez moi de vous !"" Ça va être difficile je suis une chouette en plastique"

Je parle de vous !

"Vous faites quoi la ?" "Ben je vous parle de moi..."

On parle de moi ?

Casting de Parlez-moi de vous

Nadia Barentin
Joëlle Goulain
Catherine Hosmalin
Ingrid Goulain

Critiques de Parlez-moi de vous

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Centré sur un personnage féminin ambivalent, le premier long métrage de Pierre Pinaud oscille entre drame et comédie. Capable de débrouiller tous les tracas des anonymes qu’elle écoute, pimpante et drôle derrière son micro, cette Menie Grégoire d’un genre nouveau redevient Claire, phobique, psychorigide et inconsolable, lorsqu’elle rentre dans son grand appartement du 16e arrondissement
    de Paris. Son immersion soudaine dans une banlieue ouvrière, où elle tente d’approcher sa génitrice, accentue encore le clivage entre l’apparence de la réussite sociale et une certaine pauvreté. Malgré l’aspect binaire du scénario, le réalisateur parvient à échapper aux clichés grâce au personnage de Lucas, maçon et photographe à ses heures. L’abattage de Karin Viard et la subtilité de Nicolas Duvauchelle emportent leur improbable duo vers une complexité salutaire. Et la fin, aussi osée que bouleversante, remet toute l’histoire en perspective.