Date de sortie 21 novembre 2018
Durée 109 mn
Réalisé par Julius Avery
Avec Jovan Adepo , Wyatt Russell , Pilou Asbaek
Scénariste(s) Billy Ray, Mark L Smith
Distributeur Paramount
Année de production 2018
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'action
Couleur Couleur

Synopsis

À la veille du Débarquement, un groupe de parachutistes américains est lâché derrière les lignes ennemies pour une mission cruciale. Mais dans ce village occupé par les nazis, d’étranges expériences ont lieu…

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Dernières News

Box-office français du 28 novembre : Les Animaux fantastiques 2 reste en tête

Bohemian Rhapsody et Le Grand Bain se maintiennent en bonne position.

Premières séances du 21 novembre 2018 : Paris envahie par les Mauvaises herbes

Amanda et Les Bonnes intentions arrivent derrière le nouveau film de Kheiron.

Photos

AFFICHE

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Casting

AFFICHE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Bad Robot
AFFICHE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Bad Robot
AFFICHE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Bad Robot
AFFICHE
Paramount Pictures France / Paramount Pictures / Bad Robot
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Overlord, affiche

Critiques

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    La veille du Débarquement, une escouade de paras américains est chargée de détruire une antenne radio située dans un petit village normand. Sauf qu’en fait d'antenne radio, il s'agit d'un labo secret où un scientifique pratique des expériences bien dégueu... Le plan d'attaque d'Overlord est simple : ajouter des zombies affamés à un canevas de film de guerre WW2. Sur le papier, on est partants, sauf que le résultat est curieusement peu divertissant et ne fonctionne ni sur le terrain du film de guerre ni sur celui du film gore, et donc surtout pas dans le mélange des deux. Overlord est interminable, bourré de clichés qui ralentissent l'action, aussi chiche en action qu'en effets gore -car le film ne travaille ni l'ellipse ni le hors champ, trop subtils pour son script et son découpage balourds. C'est dommage de voir une série B d'action/horreur ne pas accomplir sa principale mission -nous divertir. On regrette d'autant plus la disparition de l'adaptation cinéma des jeux vidéo Wolfenstein que le très doué Roger Avary (Les Lois de l'attraction) devait réaliser en 2012. On ne saura jamais si cet hypothétique Wolfenstein aurait été mieux que cet Overlord-là, mais il y avait au moins la promesse d'un bon cinéaste aux manettes.