Titre original Pain & Gain
Date de sortie 11 septembre 2013
Réalisé par Michael Bay
Avec Mark Wahlberg , Dwayne Johnson , Anthony Mackie
Scénariste(s) Scott Rosenberg, Christopher Markus, Stephen McFeely
Distributeur Paramount
Année de production 2013
Pays de production US
Producteurs Michael Bay
Genre Comédie, Action

Synopsis

A Miami, Daniel Lugo ne croit que dans le dieu dollar. Dans cette ville où tout n'est qu'apparence, il veut absolument goûter au « rêve américain ». Mais sa condition de coach sportif ne l'aide guère à atteindre son objectif. Afin d'éviter de passer sa vi

Offres VOD

Videofutur SD Videofutur 1.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 11.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 11.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 0  € Abonnement

Dernières News

No Pain No Gain : Démêlons le vrai du faux dans le film dingue de Michael Bay

Réactualisation du 3 mai 2016 : No Pain No Gain était rediffusé hier sur D8. L'occasion de replonger dans sa folle histoire. Car (presque) tout est vrai dans le film de Michael Bay.

No Pain no Gain : les quatre défis de Michael Bay

Un film à retrouver ce lundi soir à 23h05 sur D8.

Photos

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

No Pain no Gain

No Pain no Gain

No pain no gain

The Rock (Dwayne Johnson)? sent que ça va le faire

No pain no gain

Une histoire de gymnastique

No pain no gain

Et de style

No pain no gain

The Rock (Dwayne Johnson)? et son pote

No pain no gain

Mark Wahlberg en survêt

No pain no gain

The Rock (Dwayne Johnson) est ready

No pain no gain

Affiche Teaser US

No pain no gain

Poster Us

No pain no gain

Poster Us

No pain no gain

Affiche Us

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

No pain no gain

Affiche Française

Critiques

  1. Première
    par Vanina Arrighi de Casanova

    Pour Michael Bay, la taille compte : celle des bagnoles, des muscles, des seins siliconés et même celle de la bêtise de ses héros. Car No Pain No Gain est un film de crétins, peut-être l’un des portraits de crétins le plus spectaculaire du cinéma hollywoodien, doublé d’une satire de l’Amérique dégénérée dont Bay passait pourtant pour l’un des plus grands représentants. En parangon de l’abruti, Mark Wahlberg, accro au fitness, considère qu’il a non pas le droit mais le devoir, en tant que patriote, de goûter au rêve américain – quitte
    à le ravir. C’est donc en bon patriote qu’il kidnappe, vole et massacre son prochain, avec l’aide de Dwayne « The Rock »Johnson dont l’interprétation de l’idiot tient du génie. Dans cette aventure aberrante dont les héros sont les rois des cons, le style outrancier de Michael Bay – qui en fait pour certains l’antéchrist du cinéma – est absolument raccord avec le fond et transcende le pur délire de l’entertainer pour révéler la démarche d’un auteur. Un film de crétins, donc, qui prouvera que Bay, lui, n’en est pas un.