Titre original Mientras Dure la Guerra
Date de sortie 19 février 2020
Durée 107 mn
Réalisé par Alejandro Amenabar
Avec Karra Elejalde , Eduard Fernández , Santi Prego
Scénariste(s) Alejandro Amenabar, Alejandro Hernández
Distributeur HAUT ET COURT
Année de production 2019
Pays de production Espagne
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Espagne, été 1936. Le célèbre écrivain Miguel de Unamuno décide de soutenir publiquement la rébellion militaire avec la conviction qu'elle va rétablir l’ordre. Pendant ce temps, fort de ses succès militaires, le général Francisco Franco prend les rênes de l’insurrection. Alors que les incarcérations d’opposants se multiplient, Miguel de Unamuno s’aperçoit que l’ascension de Franco au pouvoir est devenue inéluctable.

Offres VOD de Lettre à Franco

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Lettre à Franco

Photos de Lettre à Franco

GALERIE
Haut et Court
GALERIE
Haut et Court
GALERIE
GALERIE

Karra Elejalde (Miguel de Unamano)

Karra Elejalde (Miguel de Unamano)

Karra Elejalde (Miguel de Unamano)

Karra Elejalde (Miguel de Unamano)

Casting de Lettre à Franco

Karra Elejalde
Miguel de Unamano
Eduard Fernández
José Millán-Astray
Santi Prego
Francisco Franco
Nathalie Poza
Ana Carrasco Robledo

Critiques de Lettre à Franco

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Et si, avec Régression, Amenábar avait fait passer un message ? Car la décennie 2010 fut meurtrière pour le réalisateur des Autresavec seulement deux films au compteur et la perte évidente de son mojo. Reconnaître sa patte dans cette exploration d’un moment décisif de l’histoire espagnole récente tient ici de la mission impossible. Le sujet est pourtant passionnant : comment l’écrivain Miguel de Unamuno, soutien inattendu du coup d’État de Franco en partisan de l’ordre, a pris peu à peu conscience de son erreur. Comment un homme dont l’avis fait autorité peut admettre son erreur et en assumer les conséquences au péril sa vie. Mais ce propos universel perd toute sa puissance dans une mise en images de (mauvais) téléfilm, engluée dans une reconstitution riche en moyens mais pauvre en âme, donnant le la au ton didactique et jamais enflammé ou un tant soit peu ambigu du récit.