Date de sortie 19 septembre 2012
Durée 95 mn
Réalisé par Christian Vincent
Avec Catherine Frot , Jean d'Ormesson , Hippolyte Girardot
Scénariste(s) Etienne Comar, Christian Vincent
Distributeur Wild Bunch
Année de production 2012
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Hortense Laborie est une cuisinière réputée qui vit dans le Périgord. À sa grande surprise, le Président de la République la nomme responsable de ses repas personnels au palais de l’Élysée. Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense s’impose avec son caractère bien trempé. L’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président, mais dans les coulisses du pouvoir les obstacles sont nombreux…Librement inspiré de la vie de Danielle Mazet-Delpeuch.

Offres VOD de Les Saveurs du palais

UniversCiné HD SD UniversCiné 2 € Louer 5  € Acheter
Orange SD HD Orange 9.99  € Acheter
CANAL VOD HD SD CANAL VOD 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 5  € Acheter

Toutes les séances de Les Saveurs du palais

Dernières News sur Les Saveurs du palais

Photos de Les Saveurs du palais

DR
DR
Anouchka de Williencourt
Anouchka de Williencourt
Anouchka de Williencourt
Anouchka de Williencourt
Anouchka de Williencourt
Anouchka de Williencourt
Thibault Grabherr
Thibault Grabherr
Thibault Grabherr
Thibault Grabherr
DR
DR
DR

Les Saveurs du Palais

Les Saveurs du palais

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Affiche Française

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Tournage Les saveurs du Palais

Les saveurs du palais

Tournage Les saveurs du Palais

Les saveurs du palais

Tournage Les saveurs du Palais

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Les saveurs du palais

Casting de Les Saveurs du palais

Catherine Frot
Hortense Laborie
Arthur Dupont
Nicolas Bauvois

Critiques de Les Saveurs du palais

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Dans ce film « librement inspiré » de l’expérience vécue par Danièle Delpeuch de 1988 à 1990, Jean d’Ormesson incarne un François Mitterrand gourmand à souhait, le spectacle étant, quant à lui, assuré par Catherine Frot, dont l’énergie sied à cette artiste des fourneaux autoritaire et perfectionniste. S’ils nous régalent d’échanges savoureux sur les produits du terroir, les scénaristes peinent à mitonner une fiction qui aille au-delà des jalousies de couloirs émanant du chef en place ou des querelles de diététiciens. Ils tentent de pallier trop de linéarité par une structure en flash-back, tandis qu’Hortense, devenue cuisinière sur une plate-forme scientifique en Antarctique, prépare son dernier festin et rechigne à raconter sa vie à une journaliste en mal de scoop. Si l’anecdote confère plus d’originalité au personnage et donne envie de rencontrer la « vraie Hortense », cet artifice de scénario rallonge inutilement la sauce