Date de sortie 19 juin 2013
Réalisé par Marion Vernoux
Avec Fanny Ardant , Laurent Lafitte , Patrick Chesnais
Scénariste(s) Marion Vernoux
Distributeur Le Pacte
Année de production 2013
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Des beaux jours ? Caroline, fraîchement retraitée, n'a que ça devant elle : du temps libre et encore du temps libre. La belle vie ? Pas si simple... Comment alors tout réinventer ? Transgresser les règles, provoquer de nouvelles rencontres ou bien simplement remplir son agenda ? A moins que tout ne soit déjà là ?D'après le roman de Fanny Chesnel Une jeune fille aux cheveux blancs

Offres VOD de Les Beaux Jours

Imineo HD SD Imineo 9.99  € Acheter
UniversCiné HD SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Les Beaux Jours

Photos de Les Beaux Jours

DR
DR
DR
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
DR
DR
DR
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
Picasa
DR

Les Beaux Jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Affiche Française

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Les beaux jours

Critiques de Les Beaux Jours

  1. Première
    par Eric Vernay

    Dunkerque, son port gris et son ciel bas se confondant avec la mer du Nord. La météo semble annoncer une chronique nuageuse au teint blafard, mais Marion Vernoux opte pour
    la brise du mélodrame et les éclaircies de la comédie. Caroline (Fanny Ardant), qui est en pleine crise de la soixantaine, se demande que faire de ses « beaux jours ». De la poterie, comme les autres membres du club de retraite ? Plutôt mourir. Refusant d’être confinée dans ce rôle de mamie gâteau un peu précoce, elle préfère se laisser porter
    par un flirt improbable avec Julien (Laurent Lafitte), séduisant prof d’informatique à peine quadra. La cinéaste a cependant l’intelligence de ne pas réduire ce dernier à un simple fétichiste de la cougar – l’oeil pétillant de Julien s’allume aussi devant les femmes de son âge – et de ne pas s’enfermer dans un pensum « sociopsychologisant » sur les relations intergénérationnelles à l’heure de l’allongement de l’espérance de vie. Si ces thèmes et ces stéréotypes sont sous-jacents, la réalisatrice de Rien à faire les court-circuite avec une tendresse et un humour salvateurs, laissant à chaque personnage une chance d’émancipation. Au contact de l’ouragan Fanny Ardant, irrésistible en blonde à chemise de cow-boy, les masques virils des fringants Laurent Lafitte et Pierre Chesnais (tous deux excellents) se craquellent. Débarrassée de toute afféterie, la mise en scène de Marion Vernoux enregistre ce regain de passion avec une vitalité contagieuse.