Date de sortie 27 janvier 2010
Durée 88 mn
Réalisé par François Ozon
Avec Isabelle Carré , Louis-Ronan Choisy , Pierre Louis-Calixte
Scénariste(s) Mathieu Hippeau, François Ozon
Distributeur Le Pacte
Année de production 2009
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Mousse et Louis sont jeunes, beaux et riches, ils s'aiment. Mais la drogue a envahi leur vie. Un jour, c'est l'overdose et Louis meurt. Mousse survit, mais elle apprend qu'elle est enceinte. Perdue, elle s'enfuit dans une maison loin de Paris. Quelques mois plus tard, le frère de Louis la rejoint dans son refuge.

Offres VOD de Le Refuge

Imineo SD Imineo 3.99 € Louer 10.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Le Refuge

Photos de Le Refuge

DR
PRODUCTION / EUROWIDE FILM PRODUCTION
PRODUCTION / EUROWIDE FILM PRODUCTION
PRODUCTION / EUROWIDE FILM PRODUCTION
PRODUCTION / EUROWIDE FILM PRODUCTION
PRODUCTION / EUROWIDE FILM PRODUCTION

Le Refuge

LE REFUGE (2009)

LE REFUGE (2009)

LE REFUGE (2009)

LE REFUGE (2009)

LE REFUGE (2009)

Critiques de Le Refuge

  1. Première
    par Alex Masson

    Le mystère François Ozon s’éclaircit de film en film. Le cinéaste français le plus énigmatique et le plus productif du moment sème de plus en plus d’indices permettant de l’appréhender. À ce titre, Le Refuge peut faire office de compilation de ses thèmes récurrents – la force de la volonté féminine, le poids de l’absence, le refus de la norme, la transmission… – mais pas de redite. La bienveillance générale avec laquelle est filmée la convalescence émotionnelle de cette héroïne pas forcément sympathique qu’est Mousse peut laisser perplexe. Jusqu’à cet épilogue troublant, aussi lumineux que dérangeant, où Ozon dissipe le symbolisme facile et les raccourcis pris jusque-là, offrant à cette compagne et à ce frère endeuillés une renaissance différente de celle à laquelle on s’attendait. Ce film inégal trouve alors un sens profond et dense, confirmant qu’Ozon est bel et bien une valeur refuge
    du cinéma français.