Titre original The King's Speech
Date de sortie 2 février 2011
Durée 118 mn
Réalisé par Tom Hooper
Avec Colin Firth , Helena Bonham Carter , Geoffrey Rush
Scénariste(s) David Seidler
Distributeur Wild Bunch
Année de production 2010
Pays de production Grande-Bretagne
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’abdication de son frère Edouard VIII.D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles.Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Toutes les séances de Le Discours d'un roi

Dernières News sur Le Discours d'un roi

Le Discours d'un roi : La belle histoire derrière le film de Tom Hooper

France 3 rediffusera le long métrage oscarisé à 21h.

Audiences TV : L'Amour est dans le Pré devance de justesse Esprits Criminels

M6 et TF1 jouent aux chaises musicales d'une semaine sur l'autre.

Photos de Le Discours d'un roi

DR
PRODUCTION / SEE SAW FILMS
PRODUCTION / SEE SAW FILMS
PRODUCTION / SEE SAW FILMS
PRODUCTION / SEE SAW FILMS
PRODUCTION / SEE SAW FILMS
PRODUCTION / SEE SAW FILMS

Le Discours d'un Roi

LE DISCOURS D'UN ROI ; THE KING'S SPEECH (2010)

LE DISCOURS D'UN ROI ; THE KING'S SPEECH (2010)

LE DISCOURS D'UN ROI ; THE KING'S SPEECH (2010)

LE DISCOURS D'UN ROI ; THE KING'S SPEECH (2010)

LE DISCOURS D'UN ROI ; THE KING'S SPEECH (2010)

LE DISCOURS D'UN ROI ; THE KING'S SPEECH (2010)

Casting de Le Discours d'un roi

Colin Firth
le duc d'York
Geoffrey Rush
Lionel Logue
Derek Jacobi
l'archevêque Cosmo Lang

Critiques de Le Discours d'un roi

  1. Première
    par Bernard Achour

    Le cadre est serré, la photographie évoque davantage le naturalisme que le glamour en technicolor, le décorum se limite au strict nécessaire, et le sujet a tout de l'anecdote pour geeks aimant les têtes couronnées. Si elle peut déconcerter de prime abord, cette approche à contre-pied s'avère, au fil des minutes, la principale alliée de ce qui constitue l'essentiel du spectacle : l'originalité, l'intelligence et l'humour exceptionnellement stimulants du scénario.