Titre original The Last Exorcism
Date de sortie 15 septembre 2010
Réalisé par Daniel Stamm
Avec Patrick Fabian , Ashley Bell , Iris Bahr
Scénariste(s) Huck Botko, Andrew Gurland
Distributeur StudioCanal
Année de production 2010
Pays de production US
Genre Film d'horreur

Synopsis

En se rendant à la ferme des Sweetzer, le révérend Cotton Marcus s’attend à réaliser un simple exorcisme sur un fanatique religieux troublé. Il est contacté en dernier recours pour aider une adolescente, Nell, possédée par un démon.Alors qu’il est suivi par une équipe de tournage préparant un documentaire, l’exorciste se rend vite compte que rien n’aurait pu le préparer au mal qu’il va affronter.Mais il est trop tard pour faire marche arrière : les croyances du révérend seront ébranlées quand lui et son équipe devront trouver un moyen pour sauver Nell ainsi qu’eux-mêmes avant qu’il ne soit trop tard

Offres VOD de Le Dernier exorcisme

CANAL VOD HD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 8.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer

Photos de Le Dernier exorcisme

DR
PATTI PERRET
PATTI PERRET
PATTI PERRET
PATTI PERRET
PATTI PERRET
PATTI PERRET

Le Dernier exorcisme

'"COTTON"

'"COTTON"

'"Cotton"

'"Cotton"

'"Cotton"

'"Cotton"

Casting de Le Dernier exorcisme

Patrick Fabian
Cotton Marcus
Ashley Bell
Nell Sweetzer
Caleb Landry Jones
Caleb Sweetzer

Critiques de Le Dernier exorcisme

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Dernier-né des films tournés en caméra subjective façon Projet Blair Witch, Le Dernier Exorcisme commence par une intéressante mise en abyme grâce à laquelle le réalisateur Daniel Stamm semble vouloir commenter la relation que les gens du spectacle entretiennent avec leur public. Le personnage principal est un faux prédicateur qui en a marre d’arnaquer les ploucs et entreprend, à des fins éducatives, de se faire filmer en train de pratiquer un exorcisme bidon. Le problème, c’est que sa « cliente », une fermière adolescente, est vraiment possédée ! L’escroc est bien emmerdé. Le réalisateur aussi : pour prendre ce virage à 180 degrés (du réalisme au fantastique), il va quand même devoir assumer la contrainte de départ, à savoir le filmage en direct par une équipe vidéo. Évidemment, c’est mission impossible. Pas grave, il fait quelques entorses : un changement d’axe ici, un plan de coupe par là, quelques effets de montage et un peu de musique d’ambiance, ni vu ni connu. Stamm a la même attitude condescendante envers son public que le bateleur qui fabrique en toute bonne foi du Grand-Guignol à l’usage des pauvres ignorants.